Nouvelles

Le PCQ promet une Charte québécoise des droits des victimes

Main image

Gilles Des Roberts

2022-09-21 11:44:00

Le Parti Conservateur du Québec met les victimes de crimes violents au cœur de sa plateforme judiciaire…

Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec. Source: Radio-Canada / La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec. Source: Radio-Canada / La Presse canadienne / Jacques Boissinot
En point de presse, le chef du PCQ, Éric Duhaime a promis que si il est porté au pouvoir le trois octobre il adoptera une charte qui permettra aux victimes de recevoir l’information critique tout au long du processus judiciaire et leur fournira des mesures de protection, notamment celles de protéger leurs informations personnelles et de pouvoir témoigner en sécurité.

La plateforme judiciaire du PCQ compte 13 engagements déclinés sous cinq thèmes : soutien insuffisant de l'État du Québec aux victimes, protection accrue des femmes victimes de violence conjugale, amélioration de la sécurité dans les rues par la répression des gangs de rue, la santé mentale et l’exploitation des mineurs.

« Grâce à ses propositions, le Parti conservateur entend améliorer le système de justice pour les victimes d'actes criminels, les protéger efficacement, leur rendre justice et leur redonner confiance. Elles ne sont que le début d'une réforme pour leur assurer un support tout au long du processus. Elles ont droit à une protection adéquate et que l'on s'assure de leur sécurité physique », a assuré Éric Duhaime.

Lors de ce point de presse, le chef du PCQ était accompagné par son candidat dans Beauce-Sud, l’avocat Jonathan Poulin qui, incidemment, est l’un des trois candidats à porter ce nom dans le comté.
1829

5 commentaires

  1. DSG
    Got my vote
    This is in sharp contrast to the CAQ, which has decided to give money to defend the perpetrators of crime. Duhaime would have my vote, if it weren't to his tax evasion schemes with that property in Quebec.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    "tax evasion schemes with that property in Quebec" !
    Duhaime a manqué une belle occasion de remettre GND à sa place, lorsque ce dernier a déclaré que lui aussi il a des amis, mais qu'il y a des limites.

    On découvrait à ce moment que la limite de la générosité de GND (ténor d'un parti dont le discours tourne autour d'un soutient indéfectible aux pauvres) est en deça de celle de Duhaime (que ses détracteurs décrivent comme un conservateur bête et méchant).

    Cela soulevait plusieurs questions, dont la suivante: qui les électeurs aimeraient-ils avoir comme ami? Un ami comme Éric (qui investi 600k$ dans une maison qu'il vous permet d'habiter pendant vos déboires), ou un ami comme Gabriel, qui porte sa générosité comme une fleur à la boutonnière?

  3. Roscoe Pound
    Roscoe Pound
    il y a un an
    Good work
    I admire your ability to know that the accused are guilty - and therefore undeserving of legal aid - even before their trial. Usually we need a judge or a guilty plea for that.

    • DSG
      Not true
      I said nothing regarding the guilt or innocence of the accused. What I say is that as a law abiding citizen, my tax dollars should not be used to defend them. If you think that they're innocent, you pay for it.

  4. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    C'est ce que les médias disent, donc c'est vrai!
    "I admire your ability to know that the accused are guilty (...) even before their trial."


    Les médias parlent maintenant de "présumées victimes" (et La Presse a même publié un article expliquant ce choix de vocabulaire). Dorénavant il faut donc présumer que les accusés sont la cause des maux de ces victimes, jusqu'à preuve du contraire.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires