Nouvelles

Une prime de 100 000 $ pour ne pas travailler cette année

Main image

Didier Bert

2023-06-14 11:15:00

Un grand cabinet américain propose un beau chèque aux nouvelles recrues qui reporteront leur entrée en fonction. Pourquoi ?

Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
L’an passé, les cabinets se disputaient les avocats à coup de surenchère salariale. Aujourd’hui, un grand cabinet californien est prêt à payer ses prochaines recrues pour qu’elles le rejoignent le plus tard possible.

Le cabinet Cooley, basé à Palo Alto en Californie, offre à ses futurs avocats de première année de reporter leur arrivée d’une année… en échange d’une belle compensation.

Cooley a récemment contacté ses futures recrues en leur proposant trois options, rapporte ''Bloomberg Law''. Ils peuvent choisir de maintenir leur entrée en fonction dans le groupe de droit des entreprises en janvier, comme prévu.

Mais ils peuvent aussi décider de rejoindre Cooley en janvier tout en optant pour un autre groupe de pratique qui a davantage de besoins en avocats.

Enfin, les futures recrues peuvent choisir de repousser d’une année leur entrée en fonction chez Cooley, qui leur versera alors une allocation de 100 000 $.

Ces mesures visent à limiter l’arrivée de nouveaux avocats d’affaires au cabinet, qui est confronté à un net ralentissement de la demande. Les transactions de fusions et acquisitions ont chuté depuis l’été 2022, impactant fortement ce cabinet basé dans le cœur du secteur technologique des États-Unis. En fin d’année dernière, le cabinet a licencié 150 avocats et employés de soutien à cause de la baisse de la demande.

« Nous pouvons confirmer qu'en raison des conditions actuelles du marché, nous allons réaffecter un nombre limité de nouveaux avocats en droit des sociétés à d'autres domaines d’activité », a précisé Cooley, par communiqué.

« Nous offrons également un report volontaire d'une année complète à ce même groupe limité d’avocats entrants, ainsi qu'une allocation pour compenser leur report. Nous continuons à veiller à ce que tous nos associés aient la possibilité de bénéficier d'opportunités de développement significatives tout au long de leur parcours au sein de notre cabinet », poursuit le cabinet.

Cooley, dont les revenus étaient proches de deux milliards de dollars US en 2021, faisait partie des cabinets qui ont le plus recruté durant la pandémie.
4340

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires