Nouvelles

Un avocat poursuit Montréal pour l’immeuble incendié du Vieux- Montréal

Main image

Radio -canada

2023-09-18 14:53:00

L’avocat et propriétaire de l’immeuble du Vieux-Montréal, où un incendie a fait sept morts au mois de mars, intente une poursuite contre la Ville de Montréal.

Sept personnes ont perdu la vie dans l’incendie qui a ravagé l'immeuble patrimonial le 16 mars dernier. Source: Radio-Canada / Ivanoh Demers
Sept personnes ont perdu la vie dans l’incendie qui a ravagé l'immeuble patrimonial le 16 mars dernier. Source: Radio-Canada / Ivanoh Demers
Dans les documents de cour, l’avocat et propriétaire de l’immeuble Émile Benamor accuse l’administration municipale d’avoir contribué au déclenchement et à la gravité de l’incendie par ses exigences en matière de préservation des bâtiments patrimoniaux.

Le propriétaire de l’immeuble évoque le fait que la Ville exigeait que la porte d’entrée de l’immeuble soit constamment déverrouillée, ce qui « a permis, ou au minimum grandement facilité, le déclenchement de l’incendie criminel ». Des traces d’accélérant ont été trouvées sur les lieux de l’incendie qui fait désormais l’objet d’une enquête criminelle.

Une sortie de secours vers le toit aurait aussi été démantelée à la demande de la Ville pour éviter les fêtes sur le toit.

Le demandeur accuse les représentants ou mandataires de la Ville d’avoir par la suite fait des « déclarations fausses et préjudiciables » à son sujet qui ont été reprises dans les médias. Cette « chasse aux sorcières », qui visait « à détourner l’attention de l’inertie de la Ville », d'après M. Benamor, lui aurait causé « un préjudice important ».

M. Benamor déplore également l’envoi d’un nombre insuffisant de pompiers le soir de l'incendie et de ne pas avoir voulu écouter les « informations vitales » qu’il avait à fournir.

« Par ailleurs, la Ville n’a effectué aucune inspection en matière de prévention ou de sécurité incendie par rapport à l’immeuble depuis février 2019 », affirme la poursuite qui réclame à la Ville 7,5 millions de dollars.

Autre poursuite

Vendredi, c’est la poursuite de la famille de Charlie Lacroix, morte dans l’incendie, qui a été déposée en Cour supérieure.

La famille demande 500 000 $ de dommages au propriétaire de l’édifice, Émile-Haim Benamor, et des sommes similaires à Tariq Hasan qui sous-louait les unités sur le web, ainsi qu’à la Ville de Montréal, tous pour négligence.

La poursuite reproche à la Ville de ne pas avoir agi de façon diligente pour faire « condamner l’immeuble » où de « nombreuses irrégularités » avaient été constatées « ou encore le faire retirer des plateformes de location court terme », alors que ce type de location était interdite selon le règlement de la Ville dans cette zone.

La famille de la jeune fille de 18 ans, qui est décédée faute d’avoir eu accès à une fenêtre pour pouvoir s’enfuir, reproche à M. Benamor d'avoir continué à louer son immeuble même s’il en connaissait la dangerosité en cas d’incendie.

Ce printemps, la famille de l'une des autres victimes a également déposé une demande d'action collective de 22 millions de dollars contre Emile Benamor, Tariq Hassan et Airbnb.
1933

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires