Campus

Des nouvelles de vos facultés!

Main image

Marie-ève Buisson

2023-03-20 13:15:00

Des concours, des ententes de partenariat, des élections… Que se passe-t-il dans vos facultés?

Sara Sellah, Alexandra Roy-Côté, Léa Cerdan-Amiard, Vicky Valiquette, Me Maude Pagé-Arpin (entraîneuse), Marie Laverdure et Me Martin Latour (entraîneur adjoint). Source: Université de Montréal
Sara Sellah, Alexandra Roy-Côté, Léa Cerdan-Amiard, Vicky Valiquette, Me Maude Pagé-Arpin (entraîneuse), Marie Laverdure et Me Martin Latour (entraîneur adjoint). Source: Université de Montréal
Cette semaine, Droit-inc fait à nouveau un retour sur les nouvelles de vos facultés de droit.

Université de Montréal

Les étudiantes Alexandra Roy-Côté, Sara Sellah, Léa Cerdan-Amiard, Marie Laverdure et Vicky Valiquette ont remporté le prix de la meilleure équipe francophone non qualifiée lors de la dernière édition de la Coupe Gale Moot.

L’équipe a été entraînée par la chargée de cours Maude Pagé-Arpin assistée de Me Martin Latour. Présidée par le juge Mahmud Jamal, de la Cour suprême du Canada, cette 50e édition réunissait 20 facultés de droit de partout au Canada.

Aussi, l’Autorité des marchés financiers a récemment annoncé la signature d’une entente de partenariat stratégique avec l’Université de Montréal, afin de soutenir les activités de l’Observatoire du droit québécois des valeurs mobilières de la Faculté de droit.

Pour cette occasion, l’Autorité versera un montant total de 500 000 $ sur cinq ans, qui permettra de soutenir le groupe de chercheurs de l’Observatoire.

Cette contribution permettra aussi la tenue de séminaires, de tables de discussion et de colloques offrant l’occasion aux intervenants du secteur financier d’échanger et de réfléchir sur l’évolution de l’encadrement réglementaire en valeurs mobilières.

« Ce partenariat avec l’Observatoire offrira notamment aux étudiants la possibilité d’approfondir leurs connaissances, mais aussi de développer une expertise recherchée dont bénéficiera plus tard le secteur financier québécois », explique le président-directeur général de l’Autorité, Louis Morisset.

Guillaume Cliche-Rivard. Source: Québec Solidaire
Guillaume Cliche-Rivard. Source: Québec Solidaire
Université du Québec à Montréal

Le diplômé en droit international, Guillaume Cliche-Rivard a été élu, le 13 mars dernier, dans Saint-Henri-Sainte-Anne. L’avocat, qui a été chargé de cours à la Faculté de science politique et de droit, devient le douzième député de Québec Solidaire.

« Avocat en immigration, Guillaume Cliche-Rivard a œuvré en Syrie, au Royaume-Uni et en Ouganda avant d’établir sa pratique du droit à Montréal. On le connaît notamment pour avoir représenté Mamadi Camara ainsi que les anges gardiens d’Edward Snowden », détaille la faculté.

Ce Barreau 2015 est conseiller juridique pour Amnistie international et consultant pour le Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal. Il a plaidé en Cour fédérale, en Cour d’appel fédérale et à la Cour suprême du Canada.

En 2019, il a fondé son propre bureau, Cliche-Rivard Avocats en plus d’avoir été nommé avocat de l’année en droit administratif et du travail par le Jeune Barreau de Montréal.

Isabelle Carrière, Anne-Sophie Harvey, Amélie Simard et Lauralie Johnson. Source: Université Laval
Isabelle Carrière, Anne-Sophie Harvey, Amélie Simard et Lauralie Johnson. Source: Université Laval
Université Laval

L’équipe composée d’Isabelle Carrière, d’Anne-Sophie Harvey, d’Amélie Simard et de Lauralie Johnson a remporté trois prix lors du concours annuel de plaidoirie Laskin. Elles ont obtenu la 2e place pour le meilleur mémoire, la 3e place dans la catégorie Meilleurs Plaideurs et la 2e place, décernée à la Faculté de droit.

« La présence des quatre étudiantes parmi le top 20 des meilleurs plaideurs et plaideuses, sur un total 68, est un succès qui mérite des félicitations! Outre l'excellente 3e place remportée par Isabelle Carrière (au classement corrigé), ses collègues se sont elles aussi avantageusement démarquées au tableau final ».

Amélie Simard s’est trouvée au 12e rang ex æquo, Anne-Sophie Hary au 13e rang et Lauralie Johnson au 17e rang. Les responsables de leur entraînement étaient Mes Julie Lapierre et Jean-François Paré.

Le 14 mars dernier se tenait la première édition de la finale facultaire du concours « Ma thèse en 180 secondes ». Le jury a nommé Benjamin Kagina Senga, étudiant au doctorat en droit, comme vainqueur de l’édition facultaire du concours.

« Monsieur Kagina Senga s’est démarqué grâce à la qualité de la présentation de sa thèse intitulée “ De l’effectivité du droit à la réunification familiale des enfants non accompagnés en droit international des droits de l'homme” ». Benjamin Kagina Senga représentera la Faculté lors de la finale ULaval du concours, le mercredi 22 mars 2023 à 12h.

Daniella Febbraro, Kaitlyn Margison, Alessandra Puopolo, Hannah Goold et Jordan Geist. Source: Université d’Ottawa
Daniella Febbraro, Kaitlyn Margison, Alessandra Puopolo, Hannah Goold et Jordan Geist. Source: Université d’Ottawa
Université d’Ottawa

L’équipe composée de Daniella Febbraro, Kaitlyn Margison, Alessandra Puopolo, Hannah Goold et Jordan Geist s’est démarquée lors du Concours de plaidoirie Harold-G.-Fox 2023.

La partie défenderesse s’est classée en troisième place en plaidoirie orale tandis que la partie appelante s’est rendue en demi-finale après avoir remporté la première place lors des rondes préliminaires.

La qualité de leurs plaidoiries écrites a également valu à l’Université le premier prix pour la partie appelante et le deuxième prix pour la partie défenderesse.

« Pour cette première édition en format hybride, les participantes ont présenté leurs arguments à des spécialistes du droit de la propriété intellectuelle, ainsi qu’à des juges de la Cour fédérale et de la Cour supérieure de justice de l’Ontario lors de trois rondes préliminaires. »

Ce sont les professeurs Jeremy de Beer, David Fewer et Christian Clavette qui ont entraîné l’équipe de plaideuses.

Dans un autre ordre d’idées, la professeure Naivi Chikoc Barreda a été nommée conseillère générale de la Chambre des notaires du Québec auprès de l'Union internationale du notariat latin (UINL). Elle a aussi été nommée membre de la Commission des affaires américaines de cet organisme, pour les législatures 2023-2025 et 2026-2028.

« Je suis honorée de faire partie des conseillers généraux représentant le notariat québécois au sein du réseau mondial des notaires », partage-t-elle..

Elle ajoute: « En tant qu'officier public et conseiller juridique impartial des citoyens et des entreprises, le notaire latin remplit une mission fondamentale dans la société. C'est donc avec fierté que je m'engage à contribuer aux travaux de l'UINL pour faire rayonner l'institution notariale dans le monde ».
2803

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires