Nouvelles

Recours collectif approuvé contre Facebook

Main image

Radio -canada

2023-01-06 11:15:00

Facebook est accusé de discrimination sur l'âge, le genre ou l'origine dans son ciblage publicitaire…

Me Audrey Boctor. Sources: IMK et Shutterstock
Me Audrey Boctor. Sources: IMK et Shutterstock
La Cour d’appel du Québec a approuvé un recours collectif contre Facebook, accusant le réseau social de discrimination sur l'âge, le genre ou l'origine dans son ciblage publicitaire, a indiqué mercredi à l'AFP l'avocate des plaignants et plaignantes.

Le géant californien des réseaux sociaux pourrait devoir payer des dommages à des milliers de Québécois et Québécoises qui ont utilisé depuis 2016 la plateforme pour chercher emplois et logements, et à qui l'on aurait caché des annonces en raison de ces critères discriminatoires.

« Nous sommes heureux de l'arrêt de la Cour d'appel du Québec », a salué l'avocate des plaignants et plaignantes, Audrey Boctor, dans une entrevue avec l'AFP, évoquant des « pratiques discriminatoires répandues ».

« La discrimination algorithmique qui empêche certains groupes de personnes, comme les femmes et les travailleurs plus âgés, de recevoir des annonces d'emploi n'est qu'une forme moderne du même type de discrimination qui est interdit en vertu de la Charte québécoise », a-t-elle déclaré dans un courriel.

Le recours collectif avait été lancé en 2019 avant d'être rejeté par un tribunal en première instance.

Des poursuites similaires aux É.-U.

Contactée par l'AFP, Meta, la maison-mère de Facebook, n'a pas souhaité commenter la décision de la Cour d'appel du Québec, mais a affirmé avoir pris des mesures « pour promouvoir la non-discrimination et l'équité dans (ses) systèmes publicitaires ».

Le groupe a également fait face à des poursuites similaires aux États-Unis. En juin, l'entreprise avait accepté de changer ses méthodes de ciblage publicitaire et de payer 115 054 $ US (155 066 $ CA) d'amende pour mettre fin à des poursuites du gouvernement américain, qui l'accusait de faciliter des discriminations raciales et sexistes.
3587

12 commentaires

  1. DSG
    That's nothing
    If you think there's discrimination for older people and women on Facebook, try being a conservative.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Even better: try being a conservative in public, like Jordan Peterson
    Dans les médias du ROC (sauf à CBC), aux É-U, et même jusqu'en Australie et au Royaume-Uni, l'affaire Jordan Peterson fait les manchettes depuis la semaine dernière. Au Québec c'est le silence radio, même sur Droit-inc, alors que cette histoire touche au droit, aux professionnels en général, et qu'elle devrait interpeller les avocats à titre individuel.

    L'ordre des psychologues de l'Ontario a invité Peterson (CV prestigieux, prof. de psychologie à l'Université de Toronto et clinicien pendant une vingtaine d'année) à se soumettre à une formation visant à polir sa communication en ligne. Depuis 2016 il est très actif entre autre sur Twitter (où son compte a été débloqué suite à la prise de contrôle initiée par Elon Musk), alors qu'il mettait le pied dans le commentaire politique pour dénoncer un projet de loi visant à modifier le Code criminel et la Loi canadienne sur les droits de la personne en y introduisant les notions d'identité et d'expression de genre. Depuis ce temps les wokes du monde universitaire et des médias anglophones lui ont déclaré la guerre, et Peterson est devenu une vedette médiatique internationale ayant vendu des centaines de milliers de livres.

    Il a le choix entre se soumettre à cette formation (à ses frais, à 225$/h, et tant et aussi longtemps que les deux wokettes choisies pour la dispenser estimeront qu'il n'a pas atteint le niveau requis), ou faire face au conseil de discipline et risquer une sanction pouvant aller jusqu'à la radiation. Plutôt que de se soumettre à ce chantage, il a déposé une demande en révision judiciaire (qui est en-ligne). C'est un premier point d'intérêts, pour les avocats.

    Le second point d'intérêts, pour les professionnels en général et les avocats en particulier, réside dans le fait que les avocats ontariens ont évité de peu, il y a quelques années, l'obligation de devoir signer une engagement pro-wokisme au moment du paiement de leur cotisation annuelle. La mise en place de cette mesure a déclenché une levée de bouclier et suscité des candidatures aux élections du barreau de la part de gens dont la seule promesse était d'y faire obstacle. Ils ont tous été élus, et le barreau de l'Ontario a fait marche arrière.

    Si les avocats du Québec ne se réveillent pas rapidement, nombre d'entre eux risquent de se retrouver un jour face à des petits Vyshinsky du bureau du syndic, et de faire face à des questions semblables à celles qu'a dû affronter Ezra Levant en 2008 devant la Commission des droits de la personne de l'Alberta ( https://www.youtube.com/watch?v=tlLN1TMQHiA ).

    Pendant que les wokes abreuvent les masses avec des articles de "human interest", ils aiguisent les couteux institutionnels dans un grand nombre de sphères de la vie publique, et si aujourd'hui Peterson en fait les frais, demain ça pourrait être n'importe qui. Ce jour là, un engagement "feel-good" sur un C.A. de garderie pourrait très bien être insuffisant pour passer le test de la police de la pensée.

    • DSG
      So true
      I've been following Peterson saga and it's actually worrisome what's happening with the media outlets and on the internet. Since free speech is vital to the survival of any democracy, lawyers should be taking the lead in defending free speech. As Peterson said, you either have free speech or you don't; there's no in-between. But lawyers are either unaware, don't care or most likely, they don't want to be on the woke radar.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a un an
      Wow
      C'est quoi le lien entre l'action collective contre Facebook et les wokes ? Une chance que ces wokes existent. Sinon de quoi parleraient certaines personnes qui semble complètement obsédées par leur existence. R. Martineau je comprends. Il gagne sa vie avec ça. Mais d'autres ? Get a life.

    • Roscoe Pound
      Roscoe Pound
      il y a un an
      Jordan l'expert
      Jordan Peterson was an expert witness in a murder trial. Manitoba’s Court of Queen's Bench ruled:
      • He was “clearly not qualified” as an expert
      • His evidence was “dubious” and “not scientific”
      • He got basic facts about the case wrong
      R. v. Pearce, [https://canlii.ca/t/fr0vs|2012 MBQB 22]

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a un an
      Voilà vos wokes en action, à McGill ! (attention images choquantes)
      "Deux femmes venues entendre un conférencier jugé transphobe par des militants LGBTQ ont été victimes de violence à l’Université McGill, mardi."


      https://www.journaldemontreal.com/2023/01/10/deux-femmes-agressees-pour-avoir-voulu-assister-a-une-conference-controversee


      Voilà la vrai nature de McGill, ce temple de l'autocongradulation vertuseuse et du mépris des québécois, qui se voit comme un fer de lance de la défense des libertés publiques.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a un an
      Au moins, Jordan Peterson a eu son "day in court"
      Si je comprends bien votre intervention, le rejet de son témoignage en 2012 ferait en sorte que ce qui lui arrive actuellement ne mériterait même pas qu'on s'y attarde?

      Comme le souligne Ezra Levant dans la vidéo ci-dessus, dans un tribunal judiciaire il y a des règles de preuves dignes de ce nom, un juge indépendant, et l'exécutif ne vous dicte pas ce que vos représetants peuvent ou ne peuvent pas faire. La mesure actuellement dirigée contre Peterson est le fait du pourvoir exécutif, est survenue sans audition, et est peut-être l'oeuvre de quelqu'un qui n'a aucune formation en droit.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a un an
      Exactly my point
      C'est quoi le rapport entre ce qui s'est passé à McGill et l'action collective contre Facebook ? Si vous voulez délirer contre les wokes écrivez un livre à ce sujet et fichez nous la paix.

    • DSG
      For real
      According to Roscoe's logic, since his testimony was refuted in court he deserves to be censored on Facebook.

    • DSG
      The point is...
      In a world in which dissenting opinions are blatantly silenced it's idiotic to claim that Facebook discriminates against women or older people. We have a much bigger issue to address; censorship. It's like being a passenger on a train that derails and then suing operator for not getting your complimentary bag of peanuts.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a un an
      Vous ne vivez pas dans le monde réel
      It's idiotic to claim that Facebook discriminates against women or older people ? Let's see. If they collect a lot of money, how can you say it's idiotic ?

      We have a much bigger issue to address; censorship. Nobody is preventing you from addressing that issue. Address it all you want. There is no connection with addressing that issue and the class action against Facebook. Do you think that the Court will dismiss the claim on the grounds that the issue of censorship is more important ?

  3. AC
    sad :(
    Would you like to complain to the manager of Facebook?
    Your feelings were hurt?

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires