Nouvelles

ChatGPT comme outil juridique?

Main image

Marie-ève Buisson

2023-03-24 14:15:00

L’arrivée de ChatGPT dans le milieu juridique apporte beaucoup d’engouement et de questionnements chez les avocats et les juges…

Les avocats Amir Kashdaran et Vinh Nguyen. Sources: Delegatus, Facebook et Shutterstock
Les avocats Amir Kashdaran et Vinh Nguyen. Sources: Delegatus, Facebook et Shutterstock
En février dernier, le juge colombien Juan Manuel Padilla a avoué avoir utilisé ChatGPT pour décider si l'assurance d'un enfant autiste pouvait couvrir tous les coûts de son traitement médical.

Cette nouvelle a lancé un débat entourant l’utilisation de ChatGPT par les avocats et les juges. Est-ce que les juristes devraient utiliser cette intelligence artificielle pour faciliter leur travail? Selon Amir Kashdaran, avocat en droit de la technologie chez Delegatus, l’utilisation de l’application comporte son lot de risques.

Les risques

« Il y a des risques de confidentialité au moment où l’avocat donne des informations sur son client à l’application, comme son nom par exemple. Une fois que ChatGPT a cette information-là, il peut l’insérer dans d’autres réponses qu’il va donner à d’autres personnes », explique-t-il.

Toujours selon Me Kashdaran, l’utilisation de ChatGPT poserait des risques de plagiat. « Lorsqu’on pose une question à l’application, on ne sait pas d’où vient l’information. Est-ce que l’intelligence artificielle a été la chercher dans un document qui existe déjà? Si oui, vous risquez de plagier le travail d’un autre et votre réputation peut être en jeu ».

Pour Vinh Nguyen, avocat spécialisé en cybersécurité chez Henri & Wolf, l’utilisation de l’application par des clients qui souhaitent s'autoreprésenter en cour peut être problématique.

« Il y a plusieurs problèmes entourant l’autoreprésentation. Les informations transmises par ChatGPT peuvent être fausses ou incomplètes et ça pourrait nuire aux clients qui se représentent seuls devant la cour », mentionne-t-il.

Il ajoute: « ChatGPT donne des informations juridiques. Nous, les avocats, on donne des conseils juridiques. Il faut faire attention à cette différence-là. Si un avocat donne des conseils juridiques, il a une responsabilité professionnelle. ChatGPT ne peut pas remplacer le travail des avocats ».

La stagiaire en droit chez Henri & Wolf, Frédérique Turnier-Caron, poursuit dans le même ordre d’idées. « Sur le plan pratique, le prototype actuel suscite des inquiétudes en raison des détournements possibles à des fins malveillantes, des biais éthiques basés sur des déductions incidentes à l’analyse d’une base de données qui ne sont pas fondées, des risques de plagiat ou de propriété intellectuelle, ainsi que des appréhensions en matière de sécurité, de confidentialité et d’efficacité ».

Selon elle, les avocats doivent rester vigilants dans leur utilisation des technologies de manière générale.

« Au Québec, une machine ne peut être tenue responsable des dommages qu’elle cause, comme elle ne peut voir sa responsabilité engagée. Les agents conversationnels ne sont pas parfaits et peuvent commettre des erreurs évitables. Les avocats qui utilisent ce genre d’outil de manière insouciante pourraient avoir à assumer les conséquences du contenu prodigué par ChatGPT », détaille-t-elle.

L’utilité de ChatGPT

Selon Amir Kashdaran, l’application peut être utile à des fins de recherches. « ChatGPT peut être utilisée comme un moteur de recherche. Tu peux lui demander par exemple : “Quelles sont les lois sur la protection de données au Québec” et l’application va te donner une liste de réponses ».

« Bien sûr, après, l’avocat va devoir faire d’autres recherches pour confirmer les informations que ChatGPT lui a données. Peu importe ce que l’intelligence artificielle te donne, tu ne dois pas la copier coller », ajoute-t-il.

Pour Frédérique Turnier-Caron, il y a plusieurs avantages dans l’utilisation de ChatGPT dont l’augmentation de la productivité, la traduction instantanée, la rédaction d’articles, la synthèse de textes et le brainstorming.

« Ce qui est bien avec la technologie comme ChatGPT, c’est qu’elle s’adapte constamment à nous et à nos besoins et devient de plus en plus performante par rapport à notre interaction avec le produit. Ceci est attribuable au fait que ChatGPT est un chatbox alimenté par l’Intelligence Artificielle (IA) », pointe-t-elle.

La stagiaire spécifie « qu’en interagissant avec l’agent conversationnel, on nourrit le modèle et on l’entraîne à devenir meilleur de manière générale, mais aussi à mieux répondre à nos propres besoins spécifiques ».

Selon Me Nguyen, l’application n’est pas encore assez développée pour être utilisée par tous les avocats. « C’est une technologie qui est encore en développement. Pour l’avoir testée, je trouve que les informations juridiques sont encore incohérentes. Les réponses ne sont pas assez précises », dit-il.

Frédérique Turnier-Caron rappelle de son côté que la communauté juridique est souvent sceptique face à la nouveauté et à l’utilisation de nouveaux outils technologiques. « La preuve c’est qu’il aura fallu une pandémie mondiale pour donner un peu plus de crédibilité au droit des technologies! », conclut-elle.
4905

3 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Pour faire court le problème...
    Si vous avez déjà parlé à quelqu'un en ayant le sentiment qu'il savait vraiment de quoi il parlait, pour vous rendre éventuellement compte que ce n'était nécessairement toujours le cas, c'est ça ChatGPT.

    Vous allez avoir du vrai, mêlé avec parfois du faux. Le problème c'est que le faux est difficile à distinguer car la manière dont l'information est présentée est très convaincante.

    Alors à ce stade si on passe autant de temps à démêler le vrai du faux qu'à faire le travail, c'est inutile selon moi. Mais à suivre avec intérêt.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    le look GPT
    S'il faut se fier à la photo illustrant l'article, il faut porter des lunettes à montures ridiculement grosses et un pinch à la D'Artagnan pour se qualifier d'expert en matière de ChatGPT (GPT comme dans «j'ai pété», très drôle!!!)

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    C'est plutôt le look "Tintin et le Lotus bleu"
    "un pinch à la D'Artagnan"

    Voir plutôt à 4:49: https://www.youtube.com/watch?v=NKAU6qOilqI

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires