Nominations

Une Super plaideuse devient juge !

Main image

Didier Bert

2023-06-27 15:00:00

Une avocate reconnue est nommée juge de la Cour supérieure du Québec. Qui est-elle ?
Marie Cossette. Source: Norton Rose Fulbright
Marie Cossette. Source: Norton Rose Fulbright
Le ministre de la Justice et procureur général du Canada, David Lametti, a procédé à la nomination d’une nouvelle juge de la Cour supérieure du Québec.

Marie Cossette est nommée juge de la Cour supérieure dans le district de Québec. Elle remplace la juge Suzanne Ouellet, qui a choisi de devenir juge surnuméraire.

Marie Cossette était jusqu’à présent avocate associée principale chez Norton Rose Fulbright à Québec, où elle exerçait depuis cinq ans. C’est chez Ogilvy Renault que la nouvelle juge avait commencé sa carrière juridique, avant d'œuvrer une décennie chez Boisvert, de Niverville et associés. Par la suite, elle a rejoint Langlois Kronström Desjardins, avant de devenir associée chez Lavery à Québec.

Assermentée en 1991, Marie Cossette a concentré sa pratique en litige, dans les domaines du droit public, du droit de la construction et de la responsabilité professionnelle, ainsi que du droit civil général.

Marie Cossette a développé une expertise dans le domaine des commissions d’enquête et des enquêtes publiques. Elle a été procureure principale à la Commission Gomery, et procureure en chef adjointe à la Commission Johnson sur l’effondrement du viaduc de la Concorde. Elle a agi comme procureure des officiers de la Sûreté du Québec lors de la Commission d’enquête Poitras en 1996.

Elle compte aussi à son actif les commissions Chamberland et Charbonneau, en plus des enquêtes du coroner sur la Résidence de L’Isle-Verte et sur la thématique du suicide, ainsi qu’une enquête du Conseil de la magistrature portant sur le juge Michel Girouard de la Cour supérieure. Elle a contribué à des publications et des conférences portant sur le fonctionnement des commissions d’enquête.

Marie Cossette est reconnue pour son expertise en matière de questions éthiques, déontologiques, d’intégrité et de gouvernance.

Me Olga Farman, associée directrice du bureau de Québec de Norton Rose Fulbright, décrit Marie Cossette comme un « modèle de rigueur et d’excellence professionnelle ».

« Elle a su, au fil des ans, démontrer des compétences qui se sont révélées fondamentales dans des dossiers litigieux complexes ou nécessitant la résolution de crise », poursuit Me Farman. « Elle a d’ailleurs été souvent appelée à se prononcer dans la presse écrite et sur diverses plateformes de diffusion de la Société Radio-Canada. (…) Nous lui souhaitons le meilleur des succès dans ses nouvelles fonctions au sein de la magistrature. »

Marie Cossette a été nommée avocate émérite du Barreau du Québec en 2014. Elle a siégé sur le comité des communications de l’Association du barreau canadien (ABC).

Elle est reconnue dans les répertoires canadiens Lexpert et Best lawyers. Elle fait aussi partie des répertoires Canada's leading litigation lawyers (2019) et Lexpert/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada (2017).

La nouvelle juge a été présidente du conseil d’administration de la Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec. Elle s’est engagée dans le domaine de l’avancement professionnel des femmes. En 2017, elle a été nommée ambassadrice du programme Leadership au féminin de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec.

Marie Cossette détient un baccalauréat en droit de l’Université de Sherbrooke.
9139
2 commentaires
  1. pigeon dissident
    pigeon dissident
    il y a un an
    félicitations
    Une excellente nomination, Elle saura faire honneur à sa fonction.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Superbe nomination
    C'est sans conteste une juriste d'exception mais c'est aussi une personne extrêmement agréable et humaine. J'abonde dans le sens du commentaire précédent. Elle saura faire honneur à la profession.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires