Nouvelles

Un juge annonce sa retraite!

Main image

Marie-ève Buisson

2023-09-27 15:00:00

Un juge surnuméraire à la Cour supérieure du Québec prend sa retraite après plus de 48 ans de carrière. De qui s’agit-il?

André Wery. Source: Archives
André Wery. Source: Archives
L’ancien juge en chef adjoint de la Cour supérieure, André Wery, prendra sa retraite le vendredi 29 septembre.

« Je n’ai pas eu le choix de prendre ma retraite puisque je suis juge surnuméraire depuis 10 ans. Je quitte la pratique de juge avec un peu de tristesse, car j’ai beaucoup aimé ce que j’ai fait durant ma carrière », confie-t-il.

André Wery a été nommé juge puîné de la Cour supérieure en 1997. Il a par la suite été nommé juge en chef adjoint de la Cour supérieure de 2005 à 2013. Il a ensuite fait le choix d’être juge surnuméraire. Il aura passé environ 26 ans de sa carrière à la magistrature.

« J’ai beaucoup aimé être juge, puisque ça donne des résultats beaucoup plus tangibles que lorsqu’on est avocat. Nous avons un impact direct sur la vie des gens et on a plus l’impression de rendre justice dans la vie des citoyens », explique-t-il.

Avant d’être juge, André Wery a été étudiant en droit, stagiaire, avocat puis associé au sein du cabinet Desjardins Ducharme, qui n’existe plus aujourd’hui. Il a travaillé dans ce bureau pendant plus de 23 ans.

« Lorsque je travaillais dans ce cabinet, j’ai rencontré mon mentor Pierre Michaud qui est par la suite devenu juge en chef du Québec. C’est lui qui m’a convaincu de devenir juge. Je n’ai jamais regretté ce choix », ajoute-t-il.

Au début de sa carrière à la magistrature, André Wery a été surpris par la charge de travail des juges.

« Ce qui m’a surpris lorsque j’ai commencé à travailler comme juge, c’est la quantité de travail qu’il y avait à effectuer. Je savais que les juges travaillaient fort, mais je n’avais jamais imaginé que la charge de travail était aussi énorme », pointe-t-il.

Selon lui, cette charge de travail pourrait être expliquée par la volonté de ne pas faire d’erreur.

« Quand un juge fait une erreur, celle-ci est publiée dans les volumes de jurisprudence. Nous voulons absolument éviter de faire une gaffe qui aura de grandes conséquences. C’est ça qui nous pousse à travailler si fort », détaille-t-il.

Un autre fait qui a surpris le juge durant sa carrière est la gentillesse des membres de la magistrature.

« Lorsqu’on les voit de l’extérieur, on peut voir les juges comme étant des personnes sérieuses et même taciturnes. Lorsque j’ai été nommé à la magistrature, j’ai été surpris de rencontrer des êtres humains extraordinaires avec un excellent sens de l’humour », décrit-il.

Après plusieurs années passées comme juge en chef adjoint à la Cour supérieure, André Wery a fait le choix d’être juge surnuméraire.

« J’ai été juge en chef adjoint pendant huit ans. C’est un travail très prenant et qui exige qu’on soit disponible 7 jours sur 7. J’ai voulu laisser la place à quelqu’un d’autre qui pourrait arriver avec de nouvelles idées et de nouvelles énergies. J’ai aussi beaucoup aimé l’idée de travailler à mi-temps », dit-il.

Pour sa retraite, André Wery n’a pas encore de plan précis de ce qu’il va faire.

« Je vais attendre de voir les opportunités qui se présenteront à moi. Je suis ouvert à faire de la médiation, de l’arbitrage et même du conseil. Je vais quand même prendre quelques semaines de repos pour ensuite être prêt à relever de nouveaux défis », conclut-il.
7418

6 commentaires

  1. Alexandre BW
    Alexandre BW
    il y a 4 mois
    C'est le meilleur!
    Quelle chance de pouvoir bénéficier de ta sagesse depuis tant d'années. Je ne serais pas la personne que je suis sans tous tes conseils dont j'ai pu bénéficier depuis le début de ma carrière. Tu seras toujours pour moi le modèle à suivre.

    Ton fils aîné préféré

  2. JJ
    Ma seule comparution devant le juge Wery
    J'étais stagiaire et je devais contester seul une ordonnance de sauvegarde. L'audience a lieu en salle de pratique chambre familiale. Je plaide devant le juge Wery qui m'écoute attentivement. Juste avant de rendre son jugement, il me demande si mes parents allaient être présents à mon assermentation. Je réponds oui, sans trop comprendre le sens de la question. Puis il me dit "alors ils peuvent être fiers de vous"... Double cadeau, puisqu'il m'a donné raison. Merci et bonne retraite!

  3. S
    Aussi une expérience similaire
    Durant mon stage, je me suis trouvée en cour de pratique devant l'honorable juge Wery. Il m'avait demandée comment allait mon stage, et après mes arguments, il m'a dit que la profession serait chanceuse de m'avoir dans ses rangs. Quel moment marquant de mes débuts comme avocate, ça m'a donné une confiance incroyable! Une homme bienveillant et un juge érudit et dynamique, bonne retraite à vous monsieur le juge!

    • JJ
      Merci Me S
      Content que mon commentaire ait suscité le partage d'un témoignage similaire!

    • S
      Un peu de positif!
      Ça fait du bien de lire et partager des trucs positifs et heureux, et de féliciter les personnes qui marquent positivement leur milieu. Merci à vous!

  4. LAFLEUR, Suzanne
    LAFLEUR, Suzanne
    il y a 4 mois
    Huissière, Palais de Justice de St-Jérôme
    Je lui souhaite une belle retraite bien méritée après toutes ses années, il est temps de passer le flambeau.

    Profitez des années qui vous restent pour continuer de vous épanouir auprès de vos petits enfants comme grand-papa.

    J'ai toujours adoré votre passage dans notre district judiciaire.

    C'est une nouvelle vie qui commence aujourd'hui.

    BELLE RETRAITE !!

    SUZANNE LAFLEUR
    HUISSIÈRE

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires