Nominations

Un nouveau juge en chef à la Cour du Québec

Main image

Didier Bert

2023-09-28 15:00:00

La Cour du Québec a un nouveau juge en chef. Qui est le successeur de Lucie Rondeau?

Henri Richard
Henri Richard
Le gouvernement du Québec a désigné le nouveau juge en chef de la Cour du Québec.

Henri Richard succède à Lucie Rondeau à ce poste. Le nouveau juge en chef deviendra aussi le président du Conseil de la magistrature du Québec.

Le juge Richard siège à la Chambre civile de la Cour du Québec depuis 2006, dans le district de Montréal.

Henri Richard a été nommé juge en chef adjoint à la Chambre civile de la Cour du Québec en 2017. Il présidait les comités de sélection pour les personnes aptes à devenir juges à la Chambre civile de la Cour du Québec. Il appuyait également la juge en chef Lucie Rondeau pour toutes questions en matière civile.

En juillet 2019, le juge Richard avait démissionné de ce poste, après un désaccord portant sur un concours de sélection des candidatures à la fonction de juge. Il disait alors ne plus avoir confiance dans le processus de sélection des juges.

Le nouveau juge en chef entrera en fonction le 26 octobre. Lucie Rondeau achèvera à cette date son mandat de sept ans non renouvelable, alors qu’elle et Simon Jolin-Barrette, le ministre de la Justice, ont affiché leurs différends à propos de la création d’un tribunal spécialisé en matière de violences sexuelle et conjugale, de l’organisation du travail des juges et du bilinguisme des magistrats.

La nomination du juge Henri Richard a suivi un processus initié par un comité consultatif qui a rencontré les différents candidats, puis qui a remis son rapport d'appréciation au ministre de la Justice.

Simon Jolin-Barrette a choisi les membres du comité consultatif, à savoir: Me Catherine Cartier, la directrice générale du Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) de la Montérégie, Me Yan Paquette, le sous-ministre de la Justice, Me Annick Murphy, l’ex-directrice des poursuites criminelles et pénales, et Me Yvan Niquette, l’ex-président de la Commission des services juridiques.

Barreau 1985, le juge Henri Richard détient un baccalauréat et une maîtrise en droit de l’Université de Montréal.

La nomination du juge en chef de la cour du Québec est salué par la bâtonnière du Québec.

« Le Barreau du Québec se réjouit de cette nomination, et adresse ses félicitations au nouveau juge en chef du Québec. L'honorable Henri Richard peut être assuré de notre collaboration assidue aux enjeux d'administration de la justice », déclare Me Catherine Claveau, la bâtonnière du Québec, par communiqué. Tant pour contribuer à assurer une justice de qualité et accessible que pour défendre la primauté du droit, le Barreau sera présent et travaillera à préserver ce pilier de notre démocratie, dans l'intérêt de la population québécoise. »
5644

2 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 4 mois
    Dommage...
    C'est dommage que le Juge Richard sera dorénavant préoccupé avec des affaires d'administration et, par conséquent, qu'il entendra moins de causes.

    C'est toujours un plaisir de comparaître devant lui. Son bon humeur perpétuel est contagieux et son empathie est une merveille. Même quand on perd devant lui, on sort toujours de la salle en ayant le sentiment d'avoir été entendu.

    Félicitations Monsieur le Juge!

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 4 mois
    Bravo
    Quelle bonne nouvelle!

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires