Campus

Quoi de neuf dans vos facultés?

Main image

Marie-ève Buisson

2023-04-03 13:15:00

Des offres de stage, des bourses, des subventions, des chaires de recherche… Que se passe-t-il dans vos facultés?

Laurence Prud’homme et Émile Aquin. Source: Université de Montréal
Laurence Prud’homme et Émile Aquin. Source: Université de Montréal
Cette semaine, Droit-inc fait à nouveau un retour sur les nouvelles de vos facultés de droit.

Université de Montréal

Les diplômés en droit Laurence Prud’homme et Émile Aquin deviendront auxiliaires juridiques à la Cour suprême du Canada pour l’année 2024-2025. Ce stage d’un an permettra « d’effectuer des recherches sur des points de droit ou encore de rédiger des mémoires à l’intention des juges en plus d’assister ceux-ci à la Cour ».

Laurence Prud’homme détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal en plus d’une maîtrise en droit de l’Université McGill. Elle est actuellement avocate-recherchiste à la Cour d’appel du Québec auprès de l’honorable Robert M. Mainville.

Avant de se joindre à la Cour d’appel, celle-ci a travaillé comme étudiante en droit pour les cabinets Dionne Schulze, Gowling et O'Reilly et Associés. Elle a également été auxiliaire de recherche à l’Université McGill auprès du professeure Kirsten Anker.

Émile Aquin détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal. Durant ses études, celui-ci a été auxiliaire de recherche pour la professeure Martine Valois en plus d’être clerc-étudiant auprès de l’honorable juge Michel Pennou à la Cour supérieure du Québec.

Le diplômé en droit travaille présentement à titre d’avocat-recherchiste à la Cour d’appel du Québec en plus d’être candidat à la maîtrise en droit à l’Université de Montréal.

Alexandra Popovici. Source: Université de Sherbrooke
Alexandra Popovici. Source: Université de Sherbrooke
Université de Sherbrooke

Les professeures Alexandra Popovici et Gaële Gidrol-Mistral ont récemment obtenu une subvention de 173 995 $ du Fonds d’études notariales de la Chambre des notaires du Québec pour leur projet intitulé « Les transformations générales du droit privé depuis le Code civil du Québec ».

Dans leur projet, les chercheuses proposent une lecture théorique des transformations du droit privé à travers cinq concepts clés du droit civil : Personnes, Patrimoines, Affectations, Pouvoirs et Responsabilités.

Elles s’inspireront pour l’occasion des travaux de Léon Duguit sur la fonction sociale du droit privé, plus particulièrement de son ouvrage intitulé « Les transformations générales du droit privé depuis le code napoléon ».

Le notaire fiscaliste et candidat au doctorat, Sébastien Brault, vient de décrocher une bourse de 75 000 $ du Fonds d’études notariales (FEN) de la Chambre des notaires du Québec. Cette bourse vise à soutenir financièrement des notaires intéressés par une carrière universitaire.

Ce soutien financier lui permettra de poursuivre ses travaux de recherche portant sur « les interactions entre les règles de droit privé du droit civil du Québec et du droit fiscal canadien, plus particulièrement en droit des biens ».

« Nous sommes particulièrement heureux d'annoncer cette attribution, car Sébastien est le premier étudiant de la Faculté à obtenir cette bourse », a mentionné la directrice du programme de doctorat, Geneviève Cartier.

Robert Leckey. Source: Twitter
Robert Leckey. Source: Twitter
Université McGill

Le Faculté de droit de McGill se trouve au 29e rang mondial des meilleures universités où étudier le droit selon Quacquarelli Symond (QS). C’est une hausse de deux places par rapport à l’année 2022.

Le classement de QS est déterminé en fonction de la réputation académique, de la réputation auprès des employeurs, de l’indice h et du nombre de citations par publication. Le classement de l’Université McGill pourrait s’expliquer par l’offre du programme intégré BCL/JD, selon la faculté.

« À travers ce cursus bilingue, la communauté étudiante apprend simultanément le droit civil, la common law et, de plus en plus, les traditions juridiques autochtones, gagnant ainsi une profonde compréhension du droit grâce au dialogue entre les systèmes juridiques », explique l’université.

Le doyen Robert Leckey se dit ravi « de voir l’effort collectif de la Faculté de droit envers l’excellence une fois de plus reconnu par un classement international. Notre remarquable communauté étudiante, notre corps professoral de renom et notre réseau diplômé international sont dévoués à mettre leur leadership juridique à contribution pour répondre à des défis mondiaux de première importance ».

Dans un autre ordre d’idées, la Faculté de droit a récemment annoncé que le professeur René Provost sera nommé titulaire d’une chaire James McGill pour un mandat de sept ans, à compter du 1er mai 2023.

« Créées par l’Université McGill en 2000, les chaires James McGill reconnaissent la stature d’universitaires d’expérience dont l’excellence et l’originalité de la recherche sont de calibre mondial. Ses récipiendaires sont chefs de file internationaux dans leur domaine ».

René Provost est professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université McGill. Il a été pendant cinq ans le directeur fondateur du Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique. Il est actuellement le chercheur principal du Projet sur la justice sans réserve, soutenu par le Conseil de recherches en sciences humaines.

« Je suis ravi de voir l’extraordinaire leadership en recherche de notre collègue reconnu par McGill grâce à cette nomination, qui soutiendra ses travaux d’avant-garde. Nous nous réjouissons de la contribution qu’il continuera d’apporter à la riche vie intellectuelle de la Faculté de droit », a déclaré le doyen Robert Leckey.
2975

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires