Nouvelles

Un concours de plaidoirie humoristique !

Main image

Camille Dufétel

2023-07-12 13:15:00

Les jeunes avocats qui ont le sens de l’humour sont invités à faire preuve de leurs talents de plaideurs dans le cadre d’un concours…

Source: Jeune Barreau de Montréal(JBM)
Source: Jeune Barreau de Montréal(JBM)
C’est parti pour le prix Paris-Montréal de la francophonie, organisé par le Jeune Barreau de Montréal (JBM)… Il s’agit d’un concours de plaidoirie humoristique entre la communauté juridique québécoise et des délégations internationales, sur des thèmes non juridiques.

La ronde éliminatoire est actuellement ouverte à tous les membres du JBM ayant été assermentés entre le 1er mai 2013 et le 11 juin 2023. Celle-ci vise à démarquer les qualités d’éloquence, de rhétorique et de culture générale des candidats. Jeux d’esprit et créativité de la parole sont à l’honneur.

Les avocats doivent faire parvenir une plaidoirie enregistrée en vidéo de trois minutes au plus tard le 4 août sur un des sujets suivants : « À la lumière jaune, faut-il s’arrêter ou accélérer ? » ou « Vivons-nous dans une simulation ? ».

À noter que les sujets sont interprétés librement et largement par les candidats, que la vidéo peut être faite en français ou en anglais, et qu’aucun code vestimentaire n’est requis. Par contre, l’usage d’accessoires est interdit.

Qu’est-il attendu de cette prestation ? Un certain équilibre entre éléments fantaisistes et éléments sérieux, sur le fond. La composante juridique n’est pas obligatoire et ne doit en aucun cas dominer, selon le règlement du concours. « Le beau a priorité sur le vrai », peut-on lire.

Mais la prestation doit avoir la forme générale d’une plaidoirie judiciaire. Il n’est donc pas question de proposer un stand-up comique, une chanson ou un mime, par exemple.

Maîtrise de la langue, originalité, humour et culture générale seront évalués et le comité déterminera trois finalistes. La Direction générale et le conseil exécutif du JBM évalueront ces trois finalistes sur les mêmes critères et aussi sur la base de l’impression générale concernant l’aisance devant la caméra, la personnalité et la facilité de communication.

Et ensuite ?

Le candidat sélectionné représentera le JBM dans le cadre de ce prix, le 6 septembre prochain à la Cour d’appel, pour la rentrée des tribunaux. Un sujet unique sera imposé à l’ensemble de 10 candidats, qui devront se présenter dans leur toge.

Le JBM rappelle que ce concours vise à promouvoir la francophonie auprès de la communauté juridique montréalaise et internationale et à créer des opportunités de rencontres entre les représentants des différents barreaux étrangers. Aussi, le représentant du JBM devra être apte à effectuer une plaidoirie en français.

Le sujet imposé sera le suivant : « De quoi le plaisir coupable était-il accusé ? » L’allocution ne devra pas excéder six minutes.

À l’issue de la plaidoirie, chaque membre du jury aura le loisir de formuler des commentaires ou des questions concernant la prestation du candidat. L'habileté à répondre aux questions du jury peut également être utilisée pour faire l’évaluation de la plaidoirie, précise le règlement.

L’annonce des résultats se fera lors du cocktail de la rentrée du JBM qui aura lieu immédiatement après le concours à l’Auberge St-Gabriel.

À noter que le jury est composé de cinq membres dont un juge de la Cour d’appel, un représentant du JBM et trois représentants d’autres délégations internationales. Ils évalueront chaque prestation sur différents critères comme la maîtrise de la langue française, les connaissances générales, l’originalité, l’humour, et l’impression générale.
1638

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires