Gestion de carrière

Combien d’heures faut-il travailler par semaine?

Main image

Mario Charette

2013-10-03 14:30:00

Votre objectif d’heures facturables est si haut que vous risquez de ne plus revoir le soleil d’ici à juin prochain. Vous travailler trop? On vous en demande toujours plus? Alors lisez ceci...

Mario Charette, c.o. est consultant en gestion de carrière depuis 18 ans
Mario Charette, c.o. est consultant en gestion de carrière depuis 18 ans
Votre patron est-il trop exigeant? Avez-vous l’impression de travailler trop d’heures par semaine? Si oui, lisez la suite…

Il y a quelques mois, Marissa Mayer, la présidente de Yahoo, abolissait la possibilité pour ses employés de télétravailler, une décision qui lui a attiré plusieurs critiques. Le télétravail est en effet une des mesures les plus populaires mises de l’avant par les employeurs américains.

Il est particulièrement important pour les jeunes parents qui désirent réconcilier les exigences de leur carrière avec leurs responsabilités familiales.

Marissa Mayer justifiait sa décision en faisant valoir que plusieurs études démontrent que les échanges directs entre employés favorisent la productivité et qu’il n’est pas possible de développer une culture d’innovation lorsqu’une partie importante d’entre eux ne sont pas présents au bureau. Bien que cet argument soit valide, plusieurs commentateurs croient que la véritable raison est toute différente.

Dans bien des entreprises, le fait d’être présent au travail pendant de longues heures fait maintenant partie des lettres de noblesse. Aux États-Unis, c’en est au point où certains considèrent une semaine de 50 heures comme du temps partiel. Une semaine de 80 heures est considérée normale.

Marissa Mayer elle-même a la réputation de travailler sans arrêt apparent. Aux yeux de bien des directions, les longues heures au bureau sont nécessaires dans des entreprises plongées dans une compétition féroce les unes avec les autres.

Une semaine de travail normale?

Marissa Mayer est la présidente de Yahoo.
Marissa Mayer est la présidente de Yahoo.
Tout le monde sait ce que c’est que d’avoir une urgence au travail et de devoir faire des heures supplémentaires pour y faire face. Mais lorsque cela devient la norme plutôt que l’exception, n’y a-t-il pas lieu de se questionner ? D’ailleurs, il y a des limites évidentes aux heures qu’on peut passer au bureau.

Une semaine normale de travail est faite de cinq jours, soit 120 heures (5x24). Si vous travaillez 80 heures par semaine, il en reste donc 40 pour tout le reste. Si une nuit normale est de 7,5 heures, vous en dormez donc 37 et il n’en reste plus que 3.

Or, la navette au travail nécessite à elle seule environ 5 heures par semaine en moyenne (plus pour certains). Il y aurait donc deux heures de déficit. Il n’est donc pas (arithmétiquement) possible de travailler 80 heures en 5 jours.

Il faudrait aussi travailler une bonne partie de la fin de semaine. Et quand faire les emplettes, le soin des enfants, le ménage, la préparation des repas et tout le reste ?

Bien des gens ont en fait tendance à exagérer leurs heures de travail, en partie pour s’attirer la sympathie, en partie parce qu’ils veulent bien paraître. En fait, selon une étude faite en 2010, les semaines les plus longues ne dépassent pas les 60 heures.

Même alors, ces longues heures et le stress qui en résulte sont associés à plusieurs problématiques : l’absentéisme, l’anxiété, l’insomnie, la dépression et l’insatisfaction.

Si vous êtes associé, est-il possible de réduire les heures de vos collaborateurs ? Partez du principe que chaque heure passée au travail est précieuse.

1. Examinez le workflow de votre entreprise. Est-ce que des tâches pourraient être faites plus rapidement et plus efficacement, afin d’éviter des heures de travail inutiles ?

2. Les réunions sont souvent la cause d’énormes pertes de temps car elles sont mal planifiées. Partez du principe qu’une réunion est inutile jusqu’à preuve du contraire. Lorsqu’elle devient utile, planifiez-en l’agenda et appliquez-le avec rigueur.

3. Le courriel peut devenir une énorme perte de temps de nos jours à cause de l’habitude de faire suivre ses réponses à tout le monde. Établissez une politique claire d’utilisation efficace du courriel. Ou préconisez une autre méthode, comme des blogues à l’interne associés à chaque projet ou activité.

4. Comprenez quelles sont les limites de vos collaborateurs. Si vous leur en demandez trop, ils auront éventuellement besoin de compenser et deviendront moins efficaces. Le travail devrait être un marathon plutôt qu’une course.
17248

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires