Nouvelles

Douche froide pour les avocats de Gowlings

Main image

Agnès Rossignol

2014-08-26 15:00:00

Les avocats de Gowlings se sont mouillés pour le Ice Bucket Challenge. Des vidéos, des photos et le retour d’expérience de la boss du bureau de Montréal…

Les avocats montréalais de Gowlings se sont mouillés pour le Ice Bucket Challenge en soutien à la fondation SLA
Les avocats montréalais de Gowlings se sont mouillés pour le Ice Bucket Challenge en soutien à la fondation SLA
Le défi Ice Bucket se propage à vitesse grand V à travers le monde depuis plusieurs semaines. De nombreuses personnalités ainsi que des milliers d'anonymes ont déjà reçu un sceau d’eau glacée sur la tête pour soutenir la recherche contre la sclérose latérale amyotrophique (SLA), plus connue sous le nom de maladie de Charcot ou de Lou Gehrig.

Devant l’engouement général, la chaîne largement relayée par les médias sociaux a atteint le milieu juridique. Au total, 24 employés du bureau de Montréal de Gowlings, dont dix associés, quatre avocats, une para-juriste et la directrice générale, se sont prêtés au jeu vendredi midi sur la Place Ville Marie.

« C’est une cause qui nous tient à cœur et nous touche à l’interne car malheureusement certains de nos employés ont des familles ou amis à Montréal qui sont atteints de la SLA. Par exemple, le beau-fils de l'associé Mark Bantey, Mickael Soles, ancien joueur des Alouettes de Montréal est malade depuis 8 ans, explique Joëlle Boisvert, associée-directrice du bureau de Montréal. Nous tenons à redonner à la communauté lorsqu'une cause particulière mérite l’attention, et celle-ci nous a semblé appropriée. »



C’est le président et chef de la direction de Gowlings, R. Scott Jolliffe, basé à Toronto, qui a reçu le défi de la part du cabinet Smart & Bigger la semaine dernière. Décidant de l'accepter et de se faire arroser lui même, il a prévenu jeudi l’ensemble des associés directeurs de chaque bureau de Gowlings au Canada.

« Nous avons rendu le défi plus éloquent puisque nous avons décidé de le relever dans nos bureaux partout au Canada », souligne Me Boisvert, membre de l’équipe de direction nationale du cabinet.



« Moins pire que je ne pensais »

R. Scott Jolliffe, président et chef de la direction de Gowlings
R. Scott Jolliffe, président et chef de la direction de Gowlings
Chacun était libre de revêtir la tenue de son choix pour se faire mouiller.

« Certains étaient habillés en tenue de sport, d'autres avaient une casquette sur la tête ou un imperméable, ou avaient gardé leur tenue de bureau comme Scott Jolliffe en costume cravate », précise Me Boisvert, qui était vêtue d’une robe noire mais avait enlevé ses chaussures et ses lunettes.

« Cela surprend, mais l’expérience a été agréable, moins pire que je pensais. Ce ne sont que quelques secondes de désagrément par rapport aux années de désagrément subies par les personnes atteintes de la maladie », confie l'avocate plaideuse, qui n'avait pas prévu de serviette contrairement à d'autres. « J’ai dû prendre un linge de vaisselle de notre cuisine pour me sécher! »

Quand on lui demande si les avocats n’ont pas eu peur de se décrédibiliser devant la communauté juridique, elle répond qu'il « serait dommage et déplorable que quelqu’un se prenne au sérieux. Le fait d’être avocat ne devrait en aucun cas être un stop. »

Selon elle, cela n'a pas été la raison de ceux qui n’ont pas participé.

Un événement rassembleur

Me Boisvert évoque un événement très festif où chacun était content de participer. Les employés s'embrassaient applaudis par les personnes qui assistaient à la douche collective.

« Quand on a la chance d’être en santé, ce n’est pas la fin du monde de se faire arroser. Ce fut une belle expérience qui tisse des liens. Je suis convaincue que lorsqu’une occasion se présentera dans le futur, nous aurons plus de personnes arrosées. »

Gros coût pour Gowlings

Grâce à ce défi, la Société canadienne de la SLA a déjà reçu plus de 60 millions de dollars de dons contre 2,4 millions l'an dernier à la même période et compte plus d'un million de nouveaux donneurs dans le monde, peut-on lire dans le Huffington Post.

Pour sa part, Gowlings doublera le montant de chaque don que les employés auront fait en ligne à la fondation, et offrira en sus un montant de 10 000 dollars.

« Nous n’avons pas d’objectif financier et nous ne connaissons pas encore le montant des dons effectués par nos employés, mais ils sont généreux », ajoute Me Boisvert confiante.

Pour la suite, il a été décidé « de passer le flambeau par l’entremise de Scott Jolliffe, lequel a lancé un appel à tous les associés directeurs des grands bureaux d’avocats au Canada. »

Quels sont les cabinets qui vont suivre ?


Les participants au Ice Bucket Challenge du bureau de Montréal de Gowlings

Joëlle Boisvert, associée-directrice du bureau de Montréal
André Rivest, associé
Laurent Roy, associé
Paule Tardif, associée
Mark Bantey, associé
Julie Desrochers, associée
Naïm Antaki, associé
Rafal Wrzesien, associé
David Kierans, associé
Francine Martel, associée
Alexander Bayus, avocat
Rafaël Primeau-Ferraro, avocat
Alexandre Forest, avocat
Scott Loong, avocat
Mylène Lemieux, avocate
Guilaine Tessier, para-juriste
France Cabana, directrice générale
Mary Caputo, directrice de la comptabilité
Jackie Chan, directrice des ressources humaines
Marie-Eve Asselin, directrice du marketing et du développement des affaires
Ioana Dabija, employée
Lise Langlois, employée
Sophie-Lee Émard, employée
Sandra Commune, employée
10606

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires