Nouvelles

5000 $ d’amende pour l’ex-notaire du parti de Vaillancourt

Main image

Agence Qmi

2015-06-15 09:18:00

L’ex-notaire qui recueillait le «2%» de fonds illégaux pour le parti PRO de Gilles Vaillancourt a été condamné à une amende de 5000 $ pour avoir participé à une fraude impliquant des centaines de milliers de dollars…

Jean Gauthier
Jean Gauthier
Jean Gauthier devra également subir une radiation de 18 mois s’il veut reprendre la profession de notaire qu’il a quittée lors de sa retraite en 2006, a tranché vendredi le conseil de discipline de la Chambre des notaires.

Accompagné de sa femme, Jean Gauthier, la mine basse, a plaidé coupable d’avoir posé des actes illégaux en recevant des sommes d’argent illégales pour le parti politique lavallois.

Ce faisant, il a également admis avoir atteint à la réputation de la profession de notaire, qu’il a exercée jusqu’à sa retraite en 2006.

« Les infractions (de M. Gauthier) ont touché le calme et l’intégrité de la profession notariale et la protection du public a été malmenée (...) c’est d’une gravité importante », a lancé la procureure, Me Julie Charbonneau.

M. Gauthier a refusé de commenter la décision du conseil.

« Courroie de transmission »

Rappelons que lors de son témoignage à la commission Charbonneau, M. Gauthier avait révélé qu’il agissait à titre d’intermédiaire entre les compagnies de génie-conseil et le parti de Gilles Vaillancourt.

C’est donc à l’ancien notaire que les firmes remettaient des enveloppes brunes contenant une quote-part de 2 % destinée au coffre occulte du parti PRO des Lavallois en échange de contrats publics.

« J'ai joué le rôle de courroie de transmission pour des fonds illégaux entre les bureaux d'ingénieurs et le parti. J'ai arrêté ce stratagème en 2006 », avait admis le témoin devant la commission Charbonneau.

À la surprise de plusieurs, il avait toutefois nié vigoureusement avoir lui-même reçu de l’argent ou des avantages en échange de ses services.
2811

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires