Campus

Le classement des universités au concours Charles Rousseau

Main image

Emeline Magnier

2015-06-19 15:00:00

Les six facultés de droit ont délégué des équipes d'étudiants pour participer au concours de procès simulé Charles Rousseau. Lesquelles se sont distinguées lors de cette prestigieuse compétition?

Les gagnants!
Les gagnants!
Crée en 1985, le Concours Charles Rousseau est un concours de procès simulé francophone en droit international lors duquel s'affrontent autour d'un cas fictif des équipes d'étudiants de différentes universités de droit dans le monde.

Le Concours qui fêtait cette année son trentième anniversaire s'est déroulé à Sceaux en France du 16 mai 2015 au 24 mai 2015 à l'Université Paris-Saclay et était organisé par l'Université Paris-Sud et l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Chaque établissement envoie deux équipes de deux plaideurs, représentant chacune une des deux parties au différend imaginaire. Elles doivent déposer un mémoire et plaider devant des spécialistes du droit international qui interviennent comme juges.

L'affaire se déroule devant une juridiction internationale, telle que l'Organisation internationale du travail, le Tribunal international du droit de la mer ou l'Organe de règlement des différends de l'Organisation mondiale du commerce.

Pour l'édition 2015, les équipes ont du se pencher sur une affaire soumise à la Cour internationale de Justice concernant l'interception, la collecte et le traitement de données électroniques.

Parmi les 29 universités participantes, se trouvaient l'Université de Montréal, l'Université Laval, l'Université du Québec à Montréal, l'Université McGill, l'Université Sherbrooke et la section Common Law de l'Université d'Ottawa.

C'est l'Université de Strasbourg en France qui est arrivée en tête du classement des équipes à l'issue des épreuves finales, juste devant l'Université Laval, deuxième.

Les membres du jury lors du Concours Charles Rousseau
Les membres du jury lors du Concours Charles Rousseau
L'Université de Sherbrooke s'est classée au troisième rang, l'Université McGill au septième, l'Université du Québec à Montréal au 11eme. L'Université de Montréal est arrivée à la 15eme place tandis que la section Common Law de l'Université d'Ottawa ferme la marche pour les établissements canadiens avec la 23eme place.

Dans le classement des cinq meilleures communications écrites, l'Université Laval est arrivée en deuxième, devant l'Université de Sherbrooke, troisième.

Ont remporté l'un des dix prix des meilleurs plaideurs lors des épreuves éliminatoires Guillaume B. Beaumier (Université Laval), Simon Legault (Université du Québec à Montréal), Élaine Isabelle Simon (Université d'Ottawa, section Common Law), Stéphanie Desjardins (Université d'Ottawa, section Common Law), Mathilde Gauquelin (Université Laval),Jean-Simon Schoenholz (Université d'Ottawa, section Common Law), Frédérique Jacquart-Ducharme (Université d'Ottawa, section Common Law) et Jean Christophe Canuel (Université de Sherbrooke).

Enfin, Tristan Lemelle (Université Laval) est le récipiendaire du Prix du meilleur plaideur de finale et de la Société française pour le droit international.

Classement des équipes à l'issue des épreuves finales, édition 2015

● 1 - Université de Strasbourg (Equipe finaliste)
● 2 - Université Laval (Equipe finaliste)
● 3 - Université de Sherbrooke (Equipe demi-finaliste)
● 3 - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Equipe demi-finaliste)
● 5 - Université fédérale de Minas Gerais
● 6 - Université Paris 2 Panthéon-Assas
● 7 - Université McGill
● 8 - Université libre de Bruxelles
● 9 - Université Aix-Marseille III Paul Cézanne
● 10 - Vrije Universiteit Brussel
● 11 - Université du Québec à Montréal
● 12 - Université Aristote de Thessalonique
● 13 - Université d'Angers
● 14 - Université nationale de Cuyo (Mendoza)
● 15 - Université de Montréal
● 16 - Université nationale et capodistrienne d'Athènes
● 17 - École des Hautes Études Internationales
● 18 - Université Babes-Bolyai
● 19 - Université de Potsdam
● 20 - Université du Maine
● 21 - Université de Cergy-Pontoise
● 22 - Université d'Auvergne (Clermont-Ferrand)
● 23 - Université d'Ottawa, section Common Law
● 24 - Université Paris-Sud
● 25 - Université de Bucarest
● 26 - Université Toulouse 1 Capitole
● 27 - Université Paris 13 Nord
● 28 - Université de Rennes I
● 29 - Université d'État de Moscou Lomonosov

Le Concours Charles Rousseau tire son nom d'un des plus éminents auteurs de la doctrine française de l'après-guerre en droit international : Charles Rousseau (1902-1993). Il est l'équivalent francophone du concours de procès simulé en droit international JESSUP (Jessup Moot Court Competition) organisé par l'International Law Students Association, en langue anglaise.
10225

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires