Nouvelles

Affaire Mike Ward: les avocats critiqués!

Main image

Céline Gobert

2016-05-16 15:00:00

Un sketch de l’humoriste Mike Ward a été censuré par l’avocat de la compagnie d’assurances du Gala Les Olivier. Sur le web, les avocats en prennent pour leur grade. Morceaux choisis…

Un sketch de l’humoriste Mike Ward a été censuré par l’avocat de la compagnie d’assurances du Gala Les Olivier.
Un sketch de l’humoriste Mike Ward a été censuré par l’avocat de la compagnie d’assurances du Gala Les Olivier.
Pour les deux humoristes concernés, il n’est pas normal que des avocats décident ou non de ce qui doit passer en ondes.

Mike Ward:
« C’est surréaliste. On fait un texte sur la liberté d’expression et il y a un avocat d’une compagnie d’assurance qui nous demande de changer des jokes. Cet avocat contrôle ce qui se passe en ondes. »

Guy Nantel:
«Ce sont de plus en plus des fonctionnaires, des avocats et des douaniers qui deviennent des arbitres de la moralité. Ça m’inquiète vraiment pour l’avenir.»

Louis Morissette, quant à lui, a tenu à rappeler la responsabilité du public dans cette censure:

« On peut fesser sur des avocats, des assureurs, le diffuseur, ça fait de bons méchants, des cibles claires. Mais ils réagissent quand le public porte plainte. Un avocat, c'est une couleuvre qui suit le public, qui a la liberté d'expression assez variable. Quand ça suit sa position. Le public a aussi une responsabilité à porter. C'est-à-dire tolérer un humoriste bête et méchant. Yé pas drôle? Ben achète pas de billet et change de poste.»

Les Justiciers Masqués, sur le site du HuffPost, sont allées jusqu’à censurer eux-même leurs textes non sans ironie. Ils accusent les avocats de ne « rien connaître à l’humour dans leur complet gris »:

imge #17784


L’avocat Me Julius Grey a représenté Mike Ward dans l'affaire du petit Jérémy
L’avocat Me Julius Grey a représenté Mike Ward dans l'affaire du petit Jérémy
L’avocat Me Julius Grey, qui représente Mike Ward dans l’affaire du petit Jérémy, s’est également exprimé:

«J’ai beaucoup de sympathie pour l’humour. L’humour est drôle seulement quand il est risqué. C’était drôle l’humour antigouvernement en Europe de l’Est parce que c’était risque. C’était drôle montré un Tartuffe dans une France très conformiste et très religieuse. C’était dangereux et risqué pour Molière. Notre société se doit de tolérer l’art et les artistes. Pratiquement sans limite…Dans la vie quotidienne, l’artiste ne devrait pas être censuré que l’on n’aime ou pas. La liberté d’expression dans notre société est en train de s’estomper».

L’humoriste Peter MacLeod s’en prend à son tour aux avocats... :

« Je sympathise avec mes amis humoristes, mais le problème dépasse largement l'humour. Personnellement, ça fait déjà quelques années que je constate que la liberté d'expression existe que pour les gens qui reste dans les rangs que notre société a établi... Demander à des avocats de décider de ce qui est de bon goût ou non; c'est comme demander à ma mère si ça serait bien pour moi de fréquenter Karla Homolka... Pour ma part, je vais continuer à divertir les gens à la radio et dans les salles du Québec en toute liberté d'expression... ‪#‎MacLeodLibre‬

Enfin, terminons avec les mots de Sophie Durocher dans le JDM qui tranche: « Si vous voulez vraiment dénoncer la censure infâme, si vous souhaitez nous faire pleurer sur une injustice abjecte, et prendre le parti d’une vraie victime, j’ai un nom à vous suggérer: Raif Badawi.

Le jour où vous monterez sur scène, en gang et en silence, avec un masque sur la bouche marqué d’une croix rouge, pour dénoncer les coups de fouet d’un blogueur saoudien, là je vous applaudirai.»

Et vous, qu’en pensez-vous?
10752

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires