Nouvelles

Lavery lance un laboratoire juridique sur l’intelligence artificielle

Main image

Delphine Jung

2017-03-30 14:15:00

Les enjeux juridiques de l’intelligence artificielle approchent plus vite qu’on ne le pense...

Me Jean-Sébastien Desroches, avocat et associé, en charge de l’équipe de droit des affaires
Me Jean-Sébastien Desroches, avocat et associé, en charge de l’équipe de droit des affaires
Le cabinet d’avocat Lavery a décidé d’anticiper les appréhensions des entreprises au sujet de l’intelligence artificielle et de ses enjeux juridiques en se dotant d’un organisme de réflexion.

Un laboratoire juridique sur l’intelligence artificielle a ainsi été créé dernièrement. C’est Me Jean-Sébastien Desroches, avocat et associé, en charge de l’équipe de droit des affaires, qui est en quelque sorte l’instigateur du projet.

Très intéressé par les problématiques juridiques soulevées par l’intelligence artificielle, il a remarqué un intérêt similaire de la part de ses clients. « Le but du laboratoire est de se positionner en amont des complexités juridiques que l’intelligence artificielle va amener pour nos clients », dit-il.

Ainsi, le laboratoire observe scrupuleusement ce qui se passe dans le milieu des nouvelles technologies : « On a mis en place une sorte de veille stratégique des projets en intelligence artificielle au Canada, aux États-Unis et en Europe », poursuit Me Desroches.

Et le temps presse pour l’avocat : « on estime qu’à court terme, toutes les entreprises feront appel à certaines formes d’intelligence artificielle dans leurs activités courantes. Au début, cela concernait surtout des entreprises tournées vers les technologies, mais aujourd’hui, celles du domaine de la santé ou de la manufacture sont aussi touchées ».

Pour lui, il est évident que l’intelligence artificielle va chambouler les cadres juridiques, notamment tout ce qui entoure les questions de responsabilités par exemple.

Le laboratoire rassemble donc plusieurs avocats du cabinet mais à long terme, Me Desroches espère que des universités pourront s’y impliquer et « que nous pourrons partager nos connaissances sur le sujet ».

5692

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires