Nouvelles

Un chirurgien condamné à verser 100 000 $ à un patient

Main image

éric Martel

2018-07-03 11:15:00

Un chirurgien n’a pas fait preuve de diligence avant d’opérer un patient et devra en payer la note…

Le chirurgien orthopédique Jean-François Roy
Le chirurgien orthopédique Jean-François Roy
Le chirurgien orthopédique Jean-François Roy a été condamné à verser 100 000 dollars à un patient. Le juge Daniel Dumais a établi que le Dr. Roy, qui pratique dans un centre hospitalier de la région de Québec, était fautif de l’échec d’une des trois opérations au dos complétées sur le plaintif, Daniel Tremblay.

M. Tremblay et son épouse poursuivaient initialement le chirurgien orthopédique pour une somme de 2,2 millions de dollars, l’accusant d’avoir aggravé ses douleurs au dos.

Une sténose spinale nécessitant la pose d’une prothèse discale a été diagnostiquée chez Daniel Tremblay en 2011. Suite à l’opération, la prothèse s’est disloquée, poussant le Dr, Roy à pratiquer une deuxième chirurgie.

Puisque replacer la prothèse était impossible, le chirurgien a tenté à deux reprises de la remplacer par une cage de fusion intervertébrale, sans succès.

Le juge Dumais a déclaré que le Dr Roy était responsable de ce deuxième échec puisqu’il ne s’était pas préparé convenablement avant la deuxième opération. La cour a déterminé que le chirurgien a omis d’effectuer des tests approfondis, de consulter un collègue, de déterminer la cause de la dislocation, ainsi que de contacter les fabricants de la prothèse avant d’effectuer la deuxième opération.

La Cour n’a toutefois pas obtenu suffisamment de preuves pour déterminer que le choix de procéder à cette opération était injustifié.

Des cas rares, mais coûteux

Le livre Après l’erreur: Parler de la sécurité des patients pour sauver des vies révèle qu’il est généralement difficile pour les patients victimes d’une erreur médicale d’obtenir justice.

Ce sont 3100 des 4500 poursuites intentées contre des médecins canadiens entre 2005 et 2010 qui ont été licenciées ou abandonnées.

Le juge à la retraite Stephen Goudge a déterminé dans un Rapport de ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario sur la responsabilité médicale que les coûts totaux liés au cas de fautes médicales avaient augmenté de près de 700 % entre 1990 et 2015.
25869

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires