Nouvelles

Qui est le nouveau bâtonnier de Québec?

Main image

Céline Gobert

2019-05-02 10:15:00

Deux rivaux se disputaient le fauteuil de bâtonnier. Une première en 22 ans! Qui l’a finalement emporté?

Me Louis Riverin devient bâtonnier de Québec !
Me Louis Riverin devient bâtonnier de Québec !

C’est Me Louis Riverin qui devient bâtonnier de Québec !

« C’est avec beaucoup de fierté, d’honneur et d’enthousiasme que j’entreprends mon mandat de bâtonnier. J’entends représenter, avec vigueur, les 4 200 avocates et avocats de Québec, Beauce et Montmagny », a-t-il déclaré lors du cocktail d’entrée en fonction qui s’est tenu mercredi soir, le 1er mai, date de son entrée en fonction.

Pour la première fois depuis 1997, le nouveau bâtonnier n’a pas élu par acclamation. Sa rivale était Me Sandra Armanda.

Lors de son discours il a notamment salué le travail de la la bâtonnière sortante : Me Maryse Carré.

«Tu t’es grandement impliquée à faire rayonner notre barreau à l’International et tu as beaucoup voyagé pour nous représenter. Tu as aussi mis beaucoup d’efforts à faire rayonner le barreau au sein même de la section », a-t-il indiqué.

Qui est-il?

Membre du Barreau depuis 1990, Me Riverin agit comme avocat auprès de l'Agence depuis 2012.

Depuis la création du Service juridique de Revenu Québec en 1961, Me Riverin est le premier avocat à occuper le poste de Bâtonnier du Barreau de Québec, alors qu'il fait partie de ce service juridique au moment de son élection.

Il a commencé sa carrière au sein de Jolicoeur Lacasse, où il a œuvré pendant 10 ans avant de rejoindre Barbeau & associés.

L’avocat mise sur une expérience de 23 ans au sein de divers comités et conseils d’administration au Jeune Barreau de Québec et au Barreau de Québec.

Enseignant à l’École du Barreau depuis 1997, il est membre du Conseil de discipline et arbitre au Conseil d’arbitrage de compte du Barreau du Québec.

Plusieurs défis

Des défis sur lesquels il souhaite se concentrer, Me Riverin en soulève neuf dans le communiqué témoignant de sa candidature aux membres du Barreau de Québec.

Parmi ceux-ci, on retrouve l’intégration de nouveaux outils technologiques chez les avocats ainsi que dans les tribunaux dans la Capitale nationale.

Dans sa plateforme, Me Riverin propose aussi une offre de formation accrue, le maintien de la conférence des juristes de l’État, une rationalisation des dépenses, un programme de support et d’aide psychologique pour les membres, un changement législatif pour interdire les stages non rémunérés et une réforme du droit de la famille.

Le Conseil

Les membres du Conseil 2019-2020 ont également été élus.

Au comité exécutif, la première conseillère est Me Caroline Gagnon de Gagnon Girard Beaulieu Matte, la secrétaire est Me Elif Oral de Norton Rose Fulbright et le trésorier est Me Pierre Marc Bellavance de La Capitale.

La conseillère élue parmi les avocats de l’administration publique et parapublique est Me Véronique Boucher du Directeur général des services de justice et des registres.

La Conseillère élue parmi les avocats de la pratique privée est Me Marie-Claude Héroux de Héroux & Associé.

Au poste de conseiller élu parmi les avocats œuvrant en entreprise, on trouve Me Geneviève Piché de la TÉLUQ.

La doyenne de la Faculté de droit de l’Université Laval, Me Anne-Marie Laflamme, est conseillère élue parmi le corps professoral de la Faculté.

Enfin, les conseillers élus parmi les membres de la section sont Me Jean-Vincent Lacroix du Ministère de la Justice et Me Simon-Pierre Lavoie du Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Et finalement, les représentants du JBQ : Me David Chapdelaine-Miller, président du Jeune Barreau et Me Antoine Sarrazin-Bourgoin, trésorier du Jeune Barreau.

-Avec Éric Martel

15539

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires