Nouvelles

PL 21 : La jeune avocate voilée a manifesté ce dimanche

Main image

Radio -canada

2019-05-06 13:15:00

Vers 14h25 dimanche, quelques centaines de personnes se tenaient par la main le long de Notre-Dame et de Saint-Laurent.

Plusieurs centaines de personnes ont tenté de former une chaîne humaine pour manifester contre le projet de loi sur la laïcité de l'État, dont Me Nour Farhat. Photo : facebook de Coline Bellefleur, Avocate.
Plusieurs centaines de personnes ont tenté de former une chaîne humaine pour manifester contre le projet de loi sur la laïcité de l'État, dont Me Nour Farhat. Photo : facebook de Coline Bellefleur, Avocate.
La Coalition inclusion Québec a manifesté dimanche son opposition à la démarche du gouvernement en créant une chaîne humaine autour du Palais de justice de Montréal.

Ce regroupement constitué de citoyens, de groupes religieux, de juristes et d'enseignants s'est inspiré du mouvement des chaînes humaines autour des écoles pour, cette fois, démontrer symboliquement l'importance de protéger les droits et libertés de la personne.

Vers 14h25 dimanche, quelques centaines de personnes se tenaient par la main le long de rue Notre-Dame et du boulevard Saint-Laurent.

S’y trouvait Me Nour Farhat, avocate et étudiante à la maîtrise en droit criminel, qui voit son ambition de devenir procureure menacée par le projet de loi 21 parce qu'elle porte le voile.

« C'est une violation directe de la liberté de religion. Si j'enlève mon voile, c'est parce que c'est moi qui veux l'enlever, pas parce que mon gouvernement me dit de l'enlever », a-t-elle déclaré.

Elle est sortie manifester, dimanche après-midi, parce qu'elle craint la création d'un dangereux précédent.

« Le gouvernement viole des libertés fondamentales et ça ouvre la porte à d'autres violations. On n'a jamais utilisé la disposition dérogatoire pour violer des droits d'une manière aussi forte et explicite », dénonce Me Farhat.
8134

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires