Nouvelles

La société mère de Pornhub visée par une demande d’action collective

Main image

Camille Laurin-desjardins

2021-01-08 13:15:00

Une demande d’action collective de 600 M$ a été déposée contre la société montréalaise MindGeek. Les avocats?

Mes Caroline Perrault et Karim Diallo représentent l’Ontarienne qui a intenté une demande d’action collective contre la société MindGeek. Photos : Site web du cabinet Siskinds, de Pornhub et de MindGeek
Mes Caroline Perrault et Karim Diallo représentent l’Ontarienne qui a intenté une demande d’action collective contre la société MindGeek. Photos : Site web du cabinet Siskinds, de Pornhub et de MindGeek
Pornhub est dans l’eau chaude depuis le mois dernier, alors qu’une enquête du ''New York Times'' a mis au jour des faits troublants. Des vidéos montrant de la pornographie juvénile et des agressions sexuelles… les nombreux témoignages contre le géant de la porno donnent froid dans le dos.

Or, une Ontarienne qui affirme avoir été agressée sexuellement à 12 ans, et qui s’est ensuite rendue compte qu’une vidéo de son agression circulait sur Pornhub, a intenté une demande d’action collective de 600 M$ contre la société MindGeek.

Elle est représentée par Mes Caroline Perrault et Karim Diallo, du cabinet Siskinds, qui est épaulé par le cabinet ontarien Sotos.

La demande a été déposée le 29 décembre dernier, au palais de justice de Montréal.

MindGeek, qui a retiré des millions de vidéos depuis les articles publiés dans le ''New York Times'', fait déjà l’objet de plusieurs poursuites judiciaires aux États-Unis.

« MindGeek savait que ses sites web hébergeaient du matériel non consensuel, incluant des images d’abus sexuel d’enfants, ainsi que des images intimes d’adultes n’ayant pas consenti à la dissémination publique de ce contenu » allègue-t-on dans la poursuite.

La requérante, dont l’identité est protégée, veut être la représentante de tous ceux et celles dont l’image intime a été publiée sans leur consentement sur un site web de MindGeek depuis 2007, au nom de qui elle réclame 500 M$ en dommages. Elle demande également 100 M$ à l’entreprise en dommages punitifs.
7846

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires