Nouvelles

Moins d'argent pour une association de jeunes avocats...

Main image

Audrey Bonaque

2021-07-06 13:15:00

L’association du Jeune Barreau de Québec (JBQ) annonce une mauvaise nouvelle à ses membres. Voici les détails…

Mes Antoine Sarrazin-Bourgoin et Caroline Gagnon. Source : Site web du Barreau de Québec
Mes Antoine Sarrazin-Bourgoin et Caroline Gagnon. Source : Site web du Barreau de Québec
« Le Jeune Barreau de Québec a le regret de vous informer d'une situation nouvelle qui affecte la capacité financière de l'organisation à accomplir son mandat et tenir ses activités » est-il écrit dans leur communiqué du 29 juin.

Le Barreau de Québec a pris la décision sans aucune explication de réduire sa contribution financière à l’organisation.

Le 25 mai dernier, le JBQ a déposé une demande de financement disponible ici. Cette demande est un rapport détaillé qui récapitule leur mission principale et leurs besoins en matière d’argent.

Dans cette demande de contribution pour 2021-2022, le JBQ réclamait 47 000$ pour réaliser son mandat et ses activités. Alors que l’an passé, l’Association a demandé la somme de 41 000$ mais le Barreau ne leur a accordé que 36 000 $ en raison du contexte pandémique.

De plus, le JBQ voulait augmenter l’aide financière offerte par le Barreau et souhaite entamer des négociations pour conclure une entente pluriannuelle. Mais le Barreau ne leur a jamais répondu concernant la proposition d’entente pluriannuelle.

Malgré les discussions en cours, le conseil d’administration du JBQ continue à faire son possible pour effectuer son mandat et pour soutenir ses bénévoles.

« Soyez assurés, chers et chères membres, que nous ferons les démarches nécessaires afin d'obtenir des explications sur la raison de ce désinvestissement et nous demanderons l'intervention du Barreau du Québec pour la nomination d'un médiateur », a conclu le Conseil d’administration du JBQ dans son communiqué.

Le président du Conseil d’administration du Jeune Barreau de Québec Me Antoine Sarrazin-Bourgoin n’a pas souhaité faire de commentaires pour le moment afin de ne pas nuire à de futures discussions.

Du côté du Barreau de Québec, la Bâtonnière Me Caroline Gagnon n’a pas voulu nous accorder une entrevue et faire des commentaires à ce sujet pour ne pas nuire aux échanges et discussions déjà entamés.

Rappelons que le JBQ se concentre sur quatre grandes priorités cette année : veiller à la pérennité de l’organisation, veiller à l’amélioration des conditions d’exercice de la profession de ses membres en faisant la promotion, veiller au soutien des membres en matière de santé mentale et de conciliation travail vie-personnelle ainsi que de veiller à la reprise de l’ensemble des activités du JBQ en privilégiant les rencontres en présence.
3780

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires