Nouvelles

Deux nouvelles juges!

Main image

Marie-ève Buisson

2024-01-30 13:15:59

Les juges Elizabeth Walker et Vanessa Rochester. Source: Cour fédérale

Le ministre de la Justice et procureur général du Canada annonce deux nominations à la magistrature…

Le ministre de la Justice et procureur général du Canada, Arif Virani, annonce la nomination de deux juges à la Cour d'appel fédérale.

« Je souhaite aux deux juges beaucoup de succès dans l'exercice de leurs nouvelles fonctions. Je suis convaincu qu'elles serviront bien la population du Canada en tant que membres de la Cour d'appel fédérale », mentionne-t-il.

Elizabeth Walker, juge à la Cour fédérale, est nommée juge de la Cour d'appel fédérale. Elle remplace le juge D.J. Rennie, qui a choisi de devenir juge surnuméraire à compter du 6 mars 2023.

Bilingue en anglais et en français, la juge Walker a effectué son stage chez Osler, Hoskin & Harcourt à Toronto et à Ottawa, avant de rejoindre la Commission de la capitale nationale en tant qu'avocate en 1991.

En 1994, elle a fait un retour chez Osler. Elle s'est principalement concentrée sur les transactions de titres de société, les questions commerciales et de gouvernance pour une clientèle canadienne et étrangère. Elle a également occupé le poste d'associée directrice du bureau d'Ottawa.

En 2014, elle a été nommée présidente du Comité externe d'examen de la Gendarmerie royale du Canada, un tribunal administratif fédéral basé à Ottawa. Dans ce rôle, elle s'est principalement occupée de questions de droit administratif, de droit du travail et de l'emploi, ainsi que de problématiques liées à la Charte et aux droits de la personne.

Tout au long de sa carrière, la juge Walker a plaidé en faveur de l'avancement des femmes dans la profession juridique. Elle a offert mentorat et conseils aux femmes dans tous les aspects de la profession, tant de manière informelle qu’en tant que membre de la haute direction.

La juge Elizabeth Walker détient un baccalauréat en droit de l’université d’Ottawa ainsi qu’un maîtrise en droit de l’Université d’Oxford. Elle a été admise en 1989 au Barreau de l’Ontario.

La juge Vanessa Rochester a été nommée à la Cour fédérale en 2021. Avant d'être nommée à la Cour fédérale, elle exerçait principalement dans les domaines du droit maritime et du droit des transports.

Elle a collaboré avec William Tetley, éminent professeur en droit maritime, avant de poursuivre sa carrière dans le secteur privé au sein du cabinet Norton Rose Fulbright à Montréal.

Elle a exercé le droit pendant plusieurs années à Londres, en Angleterre, et à Singapour, où elle a traité des dossiers complexes liés aux litiges intergouvernementaux.

Dans le cadre de sa pratique, la juge Rochester a pris part à des conférences et à la rédaction d'ouvrages portant sur le droit maritime et les préjugés inconscients liés au genre. Elle a occupé la présidence de la section canadienne de l'Association internationale des femmes de l'entreprise et du commerce maritime, dont la mission est de promouvoir la diversité et l'égalité des genres dans l'industrie du transport maritime.

Elle a également assumé le rôle de vice-présidente pour le Québec et présidé divers comités au sein de l'Association canadienne de droit maritime. Elle a été membre du Comité de direction du droit maritime et du Comité de liaison entre la magistrature des Cours fédérales et le barreau de l'Association du Barreau canadien.

La juge a acquis une reconnaissance en tant qu'avocate de premier plan en droit maritime et en droit des transports, attestée par diverses publications juridiques telles que Chambers, Lexpert, Legal 500, Best Lawyers, Who's Who et Expert Guides.

La juge Rochester détient un baccalauréat spécialisé en anthropologie et archéologie et d’un B.C.L et un L.L.B. de l’Université McGill. Elle est aussi titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en droit maritime de l’Université du Cap, en Afrique du Sud.

2230

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires