Campus

Des nouvelles de vos facultés!

Main image

Marie-ève Buisson

2024-03-08 11:15:04

Nicolas Vermeys, Céline Castets-Renard et Mariève Lacroix. Source: UdeM
Un nouvel ouvrage, un concours de plaidoirie, des bourses… Que se passe-t-il dans vos facultés?

Cette semaine, Droit-inc fait à nouveau un retour sur les nouvelles de vos facultés de droit.

Université de Montréal

Le professeur à la Faculté de droit de l’Université de Montréal, Nicolas Vermeys, et la professeure à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, Mariève Lacroix, ont publié ensemble l’ouvrage RESPONSABILITÉ.IA- Du droit québécois de la responsabilité civile à l’égard de l’intelligence artificielle, aux Éditions Yvon Blais.

Le lancement s’est tenu au Salon François-Chevrette et une table ronde à laquelle a également participé Céline Castets-Renard a permis aux auteurs de présenter leurs réflexions sur la qualification juridique de l’IA, mais également sur l’identification des agents qui se logent derrière ses manifestations.

« Cet ouvrage se veut une capture en 2023 de l’état du droit québécois de la responsabilité civile eu égard au développement tentaculaire de l’intelligence artificielle », résume l’éditeur.

Alexis Leblanc-Dussault, Sylvia Saïd, Olivier Bianki, Léa Perrier, Dominique Pelletier, Océanne Lavallée, en compagnie du doyen adjoint de la Section de droit civil de l’Université d’Ottawa, Pierre Thibault. Source: UQAM
Université du Québec à Montréal

Les étudiants en sciences juridiques de l’UQAM ont remporté la Coupe Bâtonnière du Québec lors de la 46ᵉ édition du concours de plaidoirie Pierre-Basile-Mignault, qui s’est tenue les 16 et 17 février derniers à l’Université d’Ottawa.

Ce prix, le plus important du concours, est assorti d’une bourse de 1000 dollars remise par le Barreau du Québec.

L’équipe de l’UQAM formée d’Alexis Leblanc-Dussault, Sylvia Saïd, Olivier Bianki, Léa Perrier, Dominique Pelletier et Océanne Lavallée a également remporté la Coupe de l’Association des professeures et professeurs de droit du Québec pour le Meilleur mémoire, accompagnée d’une bourse de 750$.

Patricia Gauthier. Source: USherbrooke
Université de Sherbrooke

Afin de souligner l’apport remarquable de plusieurs de ses diplômés, l’Université de Sherbrooke leur décernera les titres d’ambassadeurs et d’ambassadrices à l’occasion de son 24ᵉ Gala du rayonnement des diplômées et diplômés.

Patricia Gauthier, diplômée en 2000, deviendra l’ambassadrice de la Faculté de droit. Cette ancienne avocate poursuit actuellement une carrière influente dans l’industrie pharmaceutique.

Elle mène maintenant sa carrière au sein de Moderna, où elle occupe le poste de Cheffe de la commercialisation mondiale, maladies rares et virus latents.

« Arrivée au sein de l’entreprise en pleine pandémie, elle a relevé haut la main le défi de livrer 50 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 et d’établir un partenariat stratégique avec le gouvernement du Canada ».

Jordan Mayer, Félix Ginoux et Salomé Paradis. Source: ULaval
Université Laval

Le gouvernement fédéral décerne régulièrement de nombreuses bourses aux étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs. Cette fois-ci, trois personnes de la Faculté de droit se sont distinguées aux yeux des comités:

Jordan Mayer, étudiant à la maîtrise sous la direction du professeur Patrick Taillon, s’est vu octroyer une bourse du Programme d’études supérieures du Canada de 17 500$ pour son mémoire intitulé « La centralisation du pouvoir de nomination des juges de cours supérieures: vers un processus plus démocratique et plus intergouvernemental ».

Félix Ginoux, doctorant sous la direction des professeurs Frédéric Levesque et Rémy Cabrillac, a obtenu une bourse de 80 000$ du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) pour son projet « Contours de la notion classique de la liberté de contracter selon son évolution en droit privé du XIIIe au XIXe siècle et interaction avec ses limites contemporaines ».

Salomé Paradis, doctorante sous la direction de la professeure Cinthia Duclos et du professeur Lucien Rapp, a reçu une boursede 105 000$ du Programme d’études supérieures du Canada pour son projet « La gouvernance spatiale au Canada: étude comparée de l’encadrement juridique des activités extra-atmosphériques au regard d’obligations assurantielles ».

480

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires