Nominations

Trois nouveaux juges!

Main image

Didier Bert

2024-04-25 15:00:34

Geneviève Chamberland et Pierre-Édouard Asselin. Sources: Lavery et LinkedIn
Geneviève Chamberland et Pierre-Édouard Asselin. Sources: Lavery et LinkedIn
Trois avocats sont nommés juges de la Cour du Québec. Qui sont-ils?

Le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, a procédé à la nomination de trois nouveaux juges de la Cour du Québec.

Geneviève Chamberland est nommée juge de la Cour du Québec, avec une affectation à la Chambre civile à Sherbrooke.

Assermentée en 2008, Geneviève Chamberland a commencé sa carrière d’avocate chez Heenan Blaikie. Depuis 2014, elle exerçait sa profession au sein du cabinet Lavery, de Billy, à titre d'avocate principale. Elle est spécialisée en litige civil, responsabilité professionnelle, droit du travail et de l’emploi.

Elle a agi devant tous les tribunaux de droit commun, ainsi que les tribunaux d’arbitrage, le Tribunal administratif du travail et la Commission d’accès à l’information.

Geneviève Chamberland est chargée de cours à l’Université de Sherbrooke. Elle enseigne les cours de responsabilité et de droit du travail à l'École du Barreau.

Elle est ambassadrice pour le projet d'habitation La Maison Margot, une résidence sociale située à Sherbrooke, qui offre un logement et un milieu de vie supervisé à des femmes en difficulté ou en transition.

Geneviève Chamberland détient un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke, ainsi qu’un diplôme de deuxième cycle en common law et droit transnational de la même université.

Camille Champeval est nommée juge de la Cour du Québec, pour laquelle elle exercera principalement à la Chambre de la jeunesse à Montréal.

Barreau 2000, Camille Champeval a d’abord pratiqué comme avocate chez Landreville et Ferreira, avant de se joindre aux Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw.

En 2015, Camille Champeval rejoint le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie-James, où elle est nommée cheffe du contentieux auprès du directeur de la protection de la jeunesse.

Depuis 2018, elle pratique sa profession à titre de membre du Tribunal administratif du logement.

Camille Champeval détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal.

Pierre-Édouard Asselin est nommé juge de la Cour du Québec. Il occupera principalement ses fonctions à la Chambre civile à Joliette.

Admis au Barreau en 1996, Pierre-Édouard Asselin a commencé sa carrière en pratique privée, au sein du cabinet Asselin Avocats à Joliette, où il a repris la pratique de son père, Me André Asselin. Il exerce en droit civil général, en droit municipal et en successions.

Pierre-Édouard Asselin a aussi agi à titre de procureur de la poursuite en matière criminelle et pénale dans différentes cours municipales.

En 2019, il a cofondé le cabinet Roy et Asselin, issu du regroupement de son propre cabinet et du cabinet Roy Laporte.

En 2015, un homme poursuivi pour conduite avec les facultés affaiblies et pour vol d’essence avait empoigné par les épaules Me Pierre-Édouard Asselin au cours d'une rencontre, alors que celui-ci représentait la cour municipale de Joliette. L'homme avait été arrêté quelques jours plus tard, avant d’être condamné à 90 jours de prison.

Pierre-Édouard Asselin est membre du conseil d’administration de la Fondation Claude-Edouard Hétu qui soutient les Centres Jeunesse de Lanaudière.

Pierre-Édouard Asselin détient un baccalauréat en droit de l’Université Laval.

5343

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires