Nouvelles

Un beau parleur condamné à 40 mois de prison pour des fraudes amoureuses

Main image

Radio-canada Et Cbc

2024-04-29 14:15:53

Marcel Rhéaume. Source: Radio-Canada / Yannick Bergeron
Marcel Rhéaume. Source: Radio-Canada / Yannick Bergeron
Le fraudeur récidiviste utilisait l’argent de ses victimes pour entretenir ses nouvelles conquêtes avant de les frauder à leur tour…

Un fraudeur récidiviste a été condamné à 40 mois de détention pour une série de fraudes envers des femmes qu'il avait charmées. Avec ses belles paroles, il a réussi à leur soutirer un total de 108 000 $.

La juge Annie Trudel s'est dite « estomaquée » par les crimes commis par Marcel Rhéaume, qui a fait sept victimes, dont cinq anciennes conjointes.

Entre 2020 et 2021, cet homme aujourd'hui âgé de 57 ans a entretenu plusieurs relations amoureuses, parfois en même temps, avec certaines victimes.

Honteuse

L'une d'elles a perdu près de 50 000 $ en faisant confiance à cet homme qui se disait entrepreneur en construction.

Cette mère monoparentale s'est adressée à la juge pour lui faire part de ses problèmes financiers depuis le passage de Rhéaume dans sa vie.

Honteuse, la mère monoparentale n'a toujours pas été capable de parler à son entourage de sa déroute financière.

Elle entraîne sa sœur

Une autre victime se sent également coupable puisqu'elle a entraîné sa sœur dans les griffes du fraudeur.

Cette sœur qui avait des travaux d'urgence à faire faire à sa résidence a fait confiance au pseudo-entrepreneur en lui remettant une avance de 4000 $. Vous devinez la suite.

En plus des 40 mois de prison, cet homme qui réside maintenant à Saint-Agapit est aussi condamné à rembourser un total de 27 300 $ à ses victimes.

Au terme de sa période de détention, il devra aussi payer une amende du même montant, sans quoi il se fera imposer 13 mois supplémentaires de prison.

Au moment où il a commis ses crimes, Marcel Rhéaume était en probation après avoir été condamné pour d'autres fraudes.

944

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires