Campus

Que se passe-t-il dans vos facultés?

Main image

Marie-Ève Buisson

2024-05-06 13:15:52

Geneviève Saumier. Source: UdeM
Geneviève Saumier. Source: UdeM
Cette semaine, Droit-inc fait à nouveau un retour sur les nouvelles de vos facultés de droit.

Université de Montréal

Le Conseil de l'Université de Montréal a annoncé la nomination de Geneviève Saumier en tant que nouvelle doyenne de la Faculté de droit. Elle prendra ses fonctions le 1er août prochain pour un mandat se terminant le 31 mai 2029.

Geneviève Saumier est actuellement professeure à la Faculté de droit de l'Université McGill, où elle a également occupé le poste de vice-doyenne à l'enseignement. Avocate de renom spécialisée en droit international privé, elle détient la Chaire Peter M. Laing Q.C. depuis 2016.

Ses travaux de recherche se concentrent sur le droit de la consommation, la résolution des litiges internationaux et les recours collectifs transfrontaliers. Ses publications dans le domaine du droit international privé et de l'arbitrage en matière de consommation ont été citées à plusieurs reprises par la Cour suprême du Canada.

Université du Québec à Montréal

Marc Mancini. Source: UQAM
Marc Mancini. Source: UQAM

Le chargé de cours du Département des sciences juridiques Marc Mancini est lauréat du prix « Tag ton prof! » de l’Alliance Sport-Études. Ce prix récompense des enseignants ayant joué un rôle significatif dans la réussite scolaire et la conciliation sport-études d’étudiants-athlètes.

Marc Mancini est le troisième enseignant de l’UQAM à remporter le prix Tag ton prof! de l’Alliance Sport-Études après Mélissa Hébert (2021) et Igor Naev (2023).

Il a enseigné les cours Droit social et Droit administratif à Frédéric De Cardaillac, étudiant en droit et espoir en judo.

« Marc Mancini nous transmet sa passion à travers son enseignement », souligne l’étudiant-athlète de 20 ans. « Il nous parle des vraies choses, il est d’une humilité et d’une bienveillance hors du commun, ce qui nous met à l’aise et nous donne encore plus envie de faire des efforts ».

Université de Sherbrooke

Benjamin Dzierlatka. Source: USherbrooke
Benjamin Dzierlatka. Source: USherbrooke
Benjamin Dzierlatka a soutenu avec succès sa thèse de doctorat effectuée en cotutelle sous la direction de la Pre Marie-Pierre Robert (Université de Sherbrooke) et du Pr Jean-Christophe Saint-Paul (Université de Bordeaux).

Le sujet de sa thèse était « La propagande terroriste saisie par le droit pénal : étude comparée du droit français et du droit canadien ».

« La propagande terroriste, par son caractère profondément performatif, exhorte à la perpétration d'actes de terrorisme au nom de causes politiques, religieuses ou idéologiques. Les ordres juridiques français et canadien connaissent et incriminent ce fléau ».

Le jury était composé du Pr Stéphane Bernatchez (Université de Sherbrooke), du Pr Pierre Rainville (Université Laval), de la Pre Agathe Lepage (Université Panthéon-Assas, Paris II) et du Pr Xavier Pin (Université Jean Moulin Lyon III).

Université Laval

Vladyslav Lanovoy et Christophe Krolik. Source: ULaval
Vladyslav Lanovoy et Christophe Krolik. Source: ULaval

La Faculté de droit annonce l’octroi de nouvelles subventions pour soutenir la recherche de son corps professoral.

Vladyslav Lanovoy, professeur adjoint et spécialisé en droit international public, a reçu deux subventions.

D’abord, dans le cadre du projet « Changement climatique et droits de l'homme: Responsabilité et réparation » pour lequel il agit en tant que de cochercheur, il a reçu un financement du programme Engagement partenarial du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

De plus, le professeur Lanovoy est lauréat 2024 du concours de bourses de la Fondation canadienne pour la recherche juridique pour son projet intitulé « International Law before Canadian Courts: Revisiting a Presumption of Conformity ».

Le professeur Christophe Krolik a également obtenu un financement complémentaire pour un ouvrage en préparation.

Ce dernier est consacré à l’évaluation de l’impact des législations canadiennes sur l’acceptabilité sociale des projets miniers, tout particulièrement dans les juridictions du Québec, de l’Ontario, de la Saskatchewan, de la Colombie-Britannique et du Nunavut.

690

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires