Campus

Comment développer l’empathie et l’intelligence émotionnelle chez les étudiants en droit?

Main image

Sonia Semere

2024-06-06 14:15:48

Claudia Bérubé. Source: LinkedIn
Claudia Bérubé. Source: LinkedIn
L’Université de Sherbrooke s’apprête à proposer un nouveau cours à ses étudiants notamment basé sur l’empathie et l’intelligence émotionnelle…

Depuis plusieurs mois, Claudia Bérubé, avocate et chargée de cours, travaille à la création et au développement d’un nouveau cours à l’Université de Sherbrooke.

Intitulé Devenir juriste, ce cours rendu possible grâce à la contribution du Pôle d’Innovation notariale sera officiellement implanté à l'automne 2024.

L’objectif? Développer des compétences transversales et aborder des sujets qui ne sont habituellement pas abordés durant le baccalauréat en droit.

Parmi les thématiques qui seront abordées on retrouve notamment : l'éthique et la déontologie, l'intelligence émotionnelle, les relations interpersonnelles et la santé psychologique.

Tout est parti d’un constat, confie Me Bérubé à Droit-inc : une profonde lacune qui a été repérée du côté de la santé psychologique des avocats.

En effet, une étude pancanadienne menée par la professeure Nathalie Cadieux a montré que le niveau de détresse psychologique des avocats et des notaires était particulièrement élevé.

«Ce qui ressortait beaucoup des explications de cette détresse-là, c'était notamment que les étudiants n'étaient pas bien préparés à faire face à des clients qui sont stressés, qui ont de la peine et qui sont frustrés», souligne Me Bérubé.

Et pour cause, les jeunes juristes ne sont pas préparés à développer une écoute et une empathie dans la pratique.

S’il existe déjà un cours baptisé «Méthodes de travail du juriste» à l’Université de Sherbrooke, il ne s'agissait que de quelques jours au début du baccalauréat.

Pour les étudiants, parler de motivation et de gestion du temps restait encore abstrait d’où l’idée de développer un cours qui va être échelonné sur les trois années du baccalauréat en droit.

Développer l’empathie

Mais alors, comment enseigner l’empathie ou encore l’intelligence émotionnelle?

Concrètement, il y aura des chargés de cours qui sont juristes, avocats et notaires mais les étudiants vont également devoir assister à des ateliers qui vont être donnés par des psychologues, des intervenants psychosociaux et des travailleurs sociaux.

Les étudiants vont ainsi apprendre à interagir avec des personnes vulnérables et des gens qui vivent avec un haut niveau de stress.

Dans les années qui vont suivre, l’objectif serait d’avoir de vrais comédiens qui vont jouer le rôle de client et qui vont pouvoir déstabiliser potentiellement les étudiants pour les confronter à leur propre gestion des émotions, explique la chargée de cours.

Explorer les différentes carrières possibles

L’idée est également d’inviter les étudiants à explorer les différentes carrières possibles en droit, à réfléchir au rôle des juristes dans la société et à développer leur propre identité professionnelle en fonction de leurs forces, de leurs intérêts et de leurs valeurs.

«L’un des objectifs de ce cours est notamment d'explorer toutes les avenues professionnelles d'une carrière en droit dont le rôle du notaire dans la société», souligne l’avocate.

Et quid de l’enseignement? Pour le moment, l’Université de Sherbrooke est toujours à la recherche de dix chargés de cours.

Profil recherché: des avocats et des notaires qui ont minimalement trois à cinq années d'expérience en pratique avec des expériences variées.

Des praticiens qui ont travaillé dans des petits, grands, moyens cabinets, dans des organismes publics ou encore dans des entreprises…

1180

2 commentaires

  1. Autre solution....
    Cesser de dire aux jeunes qu'ils sont le centre du monde et qu'ils doivent penser aux autres. Ca aide

  2. Comment?
    En les émasculant encore plus!

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires