Nouvelles

Un client impossible à défendre?

Main image

Didier Bert

2024-06-17 12:00:33

Source : Youtube
Source : Youtube
Quel est le pire scénario pour un avocat dont le client est accusé d'avoir conduit son automobile alors que son permis était suspendu?

Ce scénario s’est matérialisé lors d'une audience d'un tribunal du Michigan…

Quelle n'a pas été la surprise du juge Cedric Simpson quand l'intimé s'est joint à l'audience en visioconférence…

Corey Harris, un homme âgé de 44 ans, comparaissait virtuellement pour une accusation de conduite alors que son permis était suspendu, rapporte MLive.

Et lorsqu'il s'est connecté par Zoom pour comparaître devant le tribunal du district du comté de Washtenaw, Corey Harris était justement… en train de conduire son automobile!

Ouvrant de grands yeux étonnés, le juge Simpson a demandé à l'intimé s’il était bien en train de conduire. Celui-ci a confirmé en précisant qu'il se rendait au cabinet de son médecin, et qu’il s’apprêtait à stationner son véhicule.

En attendant que Corey Harris arrête son véhicule, le juge patiente d’un air désabusé… « Peut-être qu’il y a quelque chose que je ne comprends pas » lâche le juge Simpson.

« Je regarde son dossier et je constate qu'il n'a pas de permis », poursuit le juge, qui semble ne pas en croire ses yeux.. « Il est suspendu et il conduit… »

Il s’ensuit un long silence… « Je ne comprends pas pourquoi il fait ça », reprend le juge, qui goûte peu au comportement de l’intimé: le magistrat révoque la caution de Harris et exige qu'il se rende à la prison du comté le jour même.

Corey Harris, qui semblait jusque-là plutôt serein, paraît alors réaliser à quel point sa situation est déplacée. Il aura juste le temps de lâcher: « Oh, my God… »

L’homme a finalement été relâché sous caution le jour même. On ne sait pas s’il est rentré chez lui au volant de son auto…


539

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires