Nouvelles

Langlois pleure un grand associé

Main image

Sonia Semere

2024-07-05 15:00:26

William D. Hart n'est plus... Source : LinkedIn / Langlois
William D. Hart n'est plus... Source : LinkedIn / Langlois
Un grand associé de Langlois s’est éteint. Les hommages pleuvent…



Langlois vient d’annoncer le décès de son associé William D. Hart, surnommé «Bill», survenu le 29 juin dernier.

« Bill était une personne d’une profonde humanité et d’une rare bienveillance. Véritable gentleman, il a laissé une empreinte indélébile dans nos vies avec sa gentillesse, son altruisme et sa présence tout aussi chaleureuse que réconfortante », a déclaré Jean-François Gagnon, chef de la direction de Langlois.

Originaire de la Saskatchewan, William D.Hart a d’abord étudié les sciences économiques, puis la gestion à l’École supérieure des sciences économiques et commerciales, en France, avant de s’orienter vers le droit.

Après son admission au Barreau du Québec en 1979, il a travaillé au bureau de Montréal d’un grand cabinet d’avocats international.

Quelques années plus tard, il intègre le groupe de supermarchés Steinberg, où il a assumé pendant plus de 10 ans les fonctions de vice-président principal aux affaires juridiques.

En 1993, sur invitation de Raynold Langlois, il finit par rejoindre Langlois Robert, aujourd’hui Langlois Avocats, pour pratiquer le droit commercial et des sociétés.

Me Caroline Healey a travaillé à ses côtés, lors de son passage chez Langlois. À Droit-inc, elle confie qu’il était un avocat d’une grande écoute et qu’il avait un sens aiguisé des affaires.

« Ce que je retiendrai surtout, c’est son sens des relations avec ses clients. Il cherchait à créer des relations pérennes, sincères et authentiques ».

Une passion pour la France

Comment ne pas mentionner sa passion pour la France et sa culture? William D.Hart était président du conseil de la Chambre de commerce française au Canada - Section Québec.

Me Natacha Mignon, avocate originaire de France, a eu l’occasion de le côtoyer grâce à cet organisme.

Celle-ci nous explique ô combien l’associé de Langlois lui a été d’une aide précieuse lors de son arrivée au Québec.

« Il m'a vraiment ouvert ses réseaux pour m'encourager à progresser dans ma carrière lorsque je suis venue m'installer ici. Il faisait partie de ces personnes bienveillantes qui ont toujours été là quand j'avais besoin d'un conseil. J'ai toujours pu l'appeler pour qu'il m'oriente, pour entendre de bonnes paroles ».

Il y a une dizaine d’années, il a également commencé à développer un vaste réseau de contacts dans l’Hexagone en fondant le groupe de pratique France-Québec du cabinet Langlois.

Ce groupe accompagne depuis plus de 30 ans un large éventail d’entreprises françaises s’implantant au Québec. Grâce à son expérience pointue en fusions et acquisitions, il conseillait ses clients européens à chaque étape de leurs transactions.

Sur LinkedIn, les hommages pleuvent.

« Bill fait partie des personnes dont le passage restera indélébile dans ma vie. Huit années à le côtoyer afin de penser les actions du groupe France-Québec se sont notamment déclinées en un attachement à son style et à sa bienveillance envers son entourage », déclare à son sujet Olivier Dufrêne, directeur du développement des affaires chez Langlois.

« Bill était un être sympathique et d’une extrême gentillesse et ouvert d’esprit. J’en garderai un excellent souvenir », mentionne Me Pierre B Lafrenière.

Une peine partagée par Me Danielle Ferron, « Quelle tristesse de perdre un si cher collègue. Un homme sincèrement remarquable et un grand juriste. Toutes mes pensées aux membres de sa famille et ses nombreux amis ».

Son collègue Sylvain Aird a tenu, pour sa part, à souligner leur passion partagée pour la France. « Un francophile de tous les instants nous a quittés. Un collègue avec qui je partageais notre amour de la France. Repose en paix Bill ».

Outre-Atlantique, l’émotion est présente également.

Patrick Erbs, inspecteur à la direction générale du Trésor à Paris le décrit comme « un homme remarquable, un gentleman qui a énormément œuvré pour les entreprises françaises au Canada et le développement des relations France Québec Canada ».

« Nos échanges, son sourire bienveillant, son accueil toujours chaleureux, son intérêt pour tant de sujets différents… vont terriblement me manquer », confie l’avocate parisienne Christiane Féral-Schuhl.

Il laisse dans le deuil son épouse Catherine, ses enfants, sa famille, ainsi que de nombreux amis, collègues et collaborateurs.

2477

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires