La Cour Suprême de l'État de New York a rendu son jugement hier, reconnaissant la conduite illégale de Dell, concernant les garanties et l'achat à crédit.

Lorsque la plainte avait été déposée en mai 2007 devant les tribunaux, 700 plaignants avaient participé au recours collectif. Depuis, environ 1000 autres personnes se seraient rajoutées au recours.

Trop de consommateurs auraient payé pour ne recevoir en fin de compte aucun service de Dell, a indiqué l'avocat des plaignants.

Selon le jugement, Dell aurait facturé des clients même s'ils avaient annulé leur commande ou encore fait disparaître des extensions de garanties ou des rabais. Des promotions spéciales n'auraient pas non plus été respectées.

Dell a indiqué qu'il allait se défendre, rajoutant que des 6 millions de transactions effectuées à New York entre 2003 et 2006, seule une poignée de consommateurs se sont plaints.

Dell n'a pas précisé s'il ferait appel de cette décision.

Le montant du remboursement auquel auront droit les New Yorkais n'est pas encore fixé.