L’événement consistait en une série de rencontres entre des entreprises québécoises prometteuses, inscrites à la Bourse TSX, et des investisseurs de capitaux propres privés venus en grande majorité de la côte Est des États-Unis.

Business Meets Finance avait peu en commun avec une conférence traditionnelle. Les participants ne venaient pas pour entendre parler d'affaires : ils y venaient dans la perspective de conclure des marchés.

Cette activité était le fruit de l'imagination, de la réflexion et de l'expérience de Terry Didus, associé de Heenan Blaikie et spécialiste de l'investissement privé, qui a su donner naissance à un événement d'une nature unique et d'une utilité incontestable.

Quelque 85 personnes - cadres supérieurs des fonds d'investissement et des entreprises invités, et experts de la finance - ont créé une ambiance propre aux affaires.

Onze entreprises québécoises inscrites à la Bourse TSX, sélectionnées pour leur dynamisme, avaient été invitées à faire une présentation de leurs activités. Leur auditoire était composé de 22 fonds d'investissement privés. On y retrouvait également des représentants de certaines des principales institutions financières canadiennes.

Les conférenciers, parmi lesquels figuraient Jacques Daoust, président et chef de la direction, Investissement Québec et Pierre Marc Johnson, ancien premier ministre du Québec et avocat-conseil de Heenan Blaikie, ont su projeter une image positive du climat des affaires au Québec.

Carl Bélanger, Manon Thivierge, Neil Wiener et Keith D. Wilson, de même que Patrice Lareau , fiscaliste du cabinet Deloitte, ont ainsi donné des communications au cours de la journée, alors que Douglas C. Robertson agissait comme modérateur.