Me Ponora Ang s'est joint au groupe de litige de Fasken Martineau en novembre dernier
Me Ponora Ang s'est joint au groupe de litige de Fasken Martineau en novembre dernier
En novembre dernier, Me Ponora Ang s'est joint au groupe de litige de Fasken Martineau à Montréal.

Sa pratique touche tous les aspects du litige civil et commercial relevant des domaines du droit bancaire, des sûretés, de la faillite et de l'insolvabilité, de la construction, de l’immobilier et de la responsabilité des administrateurs, du droit de l'emploi et du droit des assurances.

L'avocat se spécialise plus particulièrement en responsabilité du manufacturier ; il a défendu plusieurs fabricants, distributeurs et vendeurs dans l'industrie automobile, médical et de la sécurité. Il a d'ailleurs été désigné Avocat de l'année 2010 par l'AJBM pour la catégorie litige civil et commercial.

Admis au Barreau du Québec en 2006, Me Ang exerçait depuis six ans et demi chez McMillan après avoir débuté sa carrière au sein du cabinet boutique montréalais Fishman, Flanz Meland Paquin, spécialisé en droit commercial, faillite et insolvabilité. Entré en tant qu'étudiant, il y avait effectué son stage du Barreau.

Durant son baccalauréat en droit civil et common law à l'Université McGill, il a travaillé comme étudiant au ministère de la Justice du Canada ainsi qu'au ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration.

L'avocat qui détient par ailleurs un certificat du Programme d’éducation de droit des affaires chinois pour les avocats canadiens de la China University of Political Science & Law, a été président de l'Association des jeunes professionnels chinois et asiatiques de 2011 à 2013 après en avoir été vice-président pendant trois ans.

Directeur de la Société du jardin de Chine, Jardin Botanique de Montréal, membre du Centre de recherche en droit sino-canadien et président de la Fondation de l'Hôpital chinois de Montréal, il s'est aussi investi plusieurs années dans l'Alliance des professionnels cambodgiens du Québec.

Son implication dans divers conseils d'administration lui a valu d'être parmi les finalistes pour le prix de Jeune administrateur de l’année 2013 au Québec décerné par le Regroupement des Jeunes Chambres de commerce du Québec (RJCCQ).

En parallèle, Me Ang enseigne à la faculté de droit de l'Université de Montréal à la maîtrise en droit des affaires. Cette année, il a donné une conférence sur les méthodes de résolutions alternatives de conflits lors d’un programme de formation de juges chinois offerts par des professeurs et juges canadiens.