Le gouvernement Harper a annoncé jeudi qu’il mettra fin à la libération au deux tiers de la peine des délinquants violents récidivistes
Le gouvernement Harper a annoncé jeudi qu’il mettra fin à la libération au deux tiers de la peine des délinquants violents récidivistes
Le premier ministre Stephen Harper en a fait l’annonce lors de son passage, jeudi, à Victoriaville où il participait à une table ronde avec des victimes d’actes criminels. Il s’agit d’un engagement pris dans le discours du Trône en 2013.

En vertu de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition, les délinquants sous responsabilité fédérale purgeant une peine de durée déterminée peuvent compléter le dernier tiers de leur peine dans la communauté, sous supervision et sous réserve de conditions.

Le gouvernement veut mettre fin à cette libération d’office pour les « délinquants violents récidivistes » qui ont purgé les deux tiers de leur peine.