7 choses à ne pas faire sur LinkedIn
7 choses à ne pas faire sur LinkedIn
Corriger ses mauvaises pratiques sur LinkedIn, c'est aussi rendre son investissement plus payant, affirme Francis Belime qui a rejoint la communauté LinkedIn depuis bientôt 10 ans.

Selon ce mentor à la Fondation de l'Entrepreneurship du Québec et président d’Akova inc., société qui offre des services conseil aux entreprises., LinkedIn est le lieu de la « vente sociale ». C’est là qu’on y développe ses affaires. Il vaut donc mieux que vous évitiez ces erreurs...

Se lancer dans la communauté sans tactique : M. Belime déconseille totalement une approche dite de type « essai/erreur » sur une plateforme qui vous rend visible d’un vaste nombre de joueurs, incluant ceux de la communauté juridique. Vous devez partir préparés avant de vous lancer dans une opération de communication. « J'ai toujours tendance à faire le parallèle avec le monde de la construction : on ne fait pas de maison solide et durable sans partir par une bonne fondation...», explique le coach.

Se décrire avec maladresse et approximation : Demandez-vous si le profil créé vous fait honneur, s’il est fidèle à votre personnalité et s’il vous met en valeur sur le réseau car vous n’aurez pas deux occasions de faire une première bonne impression. LinkedIn fonctionne avec des algorithmes qui vous rendent visibles en fonction de l’expertise de votre profil. Soignez-le bien !

Informer tout le monde dès que vous changez un détail : Il existe une petite fonctionnalité miraculeuse, grâce à elle tout votre réseau ne sera pas informé du moindre changement de virgule dans votre résumé. Ainsi, vous ne polluerez plus pour rien le fil d’actualités de vos contacts professionnels ! Allez dans le menu profil et cochez l’option « non » pour supprimer les notifications inutiles.

Aimer ses propres publications : Ne pensez pas que cela vous donnera plus de visibilité. Dans le pire des cas, votre réseau verra en vous un grand narcissique imbu de lui-même ! Faites confiance au contenu de votre publication et à vos contacts: c’est à eux de partager, de commenter et/ou d’aimer.

Recommander une personne avec complaisance : Si vos recommandations demeurent « objectives et qualifiées », explique M. Belime, votre crédibilité sera renforcée. En revanche, ne recommandez pas les compétences d’un contact sans les avoir vérifiées ! Vous vous exposeriez à quelques désagréments …

Envoyer une offre de services dès l’acceptation d’un contact : « Un péché mortel », selon le coach, car se voir accepté comme contact ne vous autorise pas à parler affaires sur le champ… Faites donc preuve de tactique et de tact, et brillez d’abord par vos compétences et votre rayonnement dans le réseau. Toute agressivité commerciale est à bannir !

Envoyer un message à un groupe avec les courriels de tous apparents : Cachez les courriels de vos destinataires lors de l’envoi d’un message à plusieurs contacts. Pour cela, décochez la case « Permettre aux destinataires de voir le nom et l’adresse mail des autres destinataires » sous votre message.