Délais trop longs : elle poursuit le procureur général
Délais trop longs : elle poursuit le procureur général
Isabelle Lévesque avait porté plainte contre son ancien conjoint après avoir été victime de violences de sa part. L’homme a été libéré suite à des délais de procédures trop longs et après 30 mois sans procès, renseigne TVA.

La victime a a poursuivi le procureur général du Québec dans cette affaire et a obtenu une compensation financière.

Cela dit, Mme Lévesque déplore qu’aucun juge n’ait entendu sa cause. Selon elle, l’histoire est passée « dans le beurre. » « Il n’a jamais été jugé, il a retrouvé ses armes à feu, il s’en est sorti», a indiqué la victime à TVA, en colère contre le système de justice.

Cette affaire interpelle dans le contexte de la nouvelle décision sur les délais de procédures, fixant à 18 mois un délai raisonnable. Pour rappel, plusieurs criminalistes ont réagi cette semaine sur Droit-inc à ce sujet.