Les profits sont en baisse, la demande de services juridiques aussi, et les mises à pied commencent à s’accumuler.

Mais étonnamment, les avocats- vedettes - surtout britanniques -, les « super lawyers », comme on les appelle dans le milieu, sont toujours en mesure de demander le gros prix pour leurs services.

The Lawyer rapporte que les associés des plus importants cabinets de Londres facturent en moyenne environ 1 300$ US de l’heure, ce qui représente une hausse de 6% par rapport à 2007.

Il s’agit de la moyenne des taux horaires les plus élevés.

La firme Legal Budgets rapporte aussi que certains associés britanniques – ceux qui bossent actuellement en restructuration – demandent même jusqu’à 1500$ US de l’heure.

Le Wall Street Journal fait le calcul – en admettant exagérer un peu - qu’une heure à ce tarif équivaut à 30 iPod Shuffles, soit assez d’espace-mémoire pour faire deux copies de toutes les chansons enregistrées dans l’histoire de la musique!