Laval :

Sophie Lavallée
Sophie Lavallée
Nouvelle publication pour les professeurs Jean-Maurice Arbour et Sophie Lavallée. Les deux publient la 3e édition de l’ouvrage « Droit international de l’environnement » aux Éditions Yvon Blais.

L’ouvrage est un travail collectif, réalisé avec les chercheurs Hélène Trudeau, de l'Université de Montréal et Jochen Sohnlede l'Université de Strasbourg. Ils couvrent tous les champs du droit international de l’environnement, allant des principes, à la protection de l’environnement en cas de conflits armés, en passant par le droit de l’homme à vivre dans un environnement sain, les changements climatiques, la biodiversité, la protection de l’eau douce, du milieu marin, et des problématiques touchant le commerce et l’environnement.

Guide pour décideurs et ministres:

La professeure Sophie Lavallée et une professionnelle de recherche, Lila Gagnon Brambilla, diplômée de l’Institut des Hautes études internationales (HEI), ont rédigé un Guide et un résumé pour les décideurs, destinés aux ministres, chefs de délégation et délégués des pays francophones, en vue des négociations de la 13e session de la Conférence des États Parties à la Convention sur la diversité biologique qui se déroulent à Cancun, au Mexique, du 4 au 17 décembre 2016.

Ottawa :

Le professeur François Larocque
Le professeur François Larocque
Le professeur François Larocque devient doyen intérimaire de la Faculté de droit, Section de common law. Il occupe les fonctions de doyen intérimaire depuis le début de la campagne électorale de l’ancienne doyenne Nathalie Des Rosiers. Son mandat se terminera lors de la nomination d’une doyenne ou d’un doyen.

Professeur agrégé à la Section de common law, François Larocque s’intéresse à la philosophie du droit, à l’histoire juridique canadienne, à la responsabilité civile, aux droits de la personne et au droit international.

Yves Le Bouthillier, professeur, Faculté de droit, Section de common law remplacera François Larocque comme vice-doyen du programme de common law en français.

Fin de thèse

La professeure Jennifer Quaid
La professeure Jennifer Quaid
La professeure Jennifer Quaid a complété la soutenance de sa thèse de doctorat à l’Université Queen’s, à Kingston en Ontario, intitulée « Taking Organizations Seriously: Responsible Agency, Organizations and the Criminal Law ».

Comme l’indique le site d’Ottawa, elle défend l’idée que le régime canadien de responsabilité pénale des entités collectives répondrait mieux aux attentes qu’on espérait atteindre lors de son adoption en 2004 si nous ajustions notre analyse de la responsabilité criminelle en fonction des attributs qui différencient les entités collectives des individus.

Le jury était composé des professeurs Paul Miller (McGill) et Art Cockfield (Queen’s), tous deux co-directeurs de la thèse, de la professeure Anne-Marie Boisvert (Université de Montréal), de la professeure émérite Laureen Snider (Queen’s) ainsi que des professeures Wanjiru Njoya et Gail Henderson (Queen’s).

Commission de droit international des Nations Unies :

Enfin, l’avocat inscrit au barreau d’Abidjan, en Côte d’Ivoire et professeur de droit à l’Université de Bouaké Me Yacouba Cissé (LL.D) vient d’être élu membre de la prestigieuse Commission de droit international des Nations Unies lors de la 71e session de son Assemblée Générale de l’ONU en récoltant 156 voix sur un total de 193 États membres.

Créée le 21 novembre 1947, la Commission du droit international a pour mission de favoriser le développement progressif et la codification du droit international en rédigeant des projets d’articles sur des questions de droit international lesquelles seront incorporées dans des Conventions internationales.

Diplômé de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, professeur à temps partiel puis, depuis 2009, professeur auxiliaire, Me Cissé a enseigné de 2000 à 2012 plusieurs cours de droit international aux sections de Droit civil et de Common Law (droit international public, droit de la mer, droit maritime, droit aérien et spatial, droit communautaire européen, règlement des différends en droit international, etc. ).