Mes Léon Moubayed et Jean-Philippe Groleau
Mes Léon Moubayed et Jean-Philippe Groleau
En effet, rappelons que Me Alain Roy, professeur de droit à l’Université de Montréal, a récemment déposé une demande en injonction interlocutoire et permanente à l’encontre de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Le but est d’empêcher la tenue du rodéo, dans le cadre du NomadFest qui doit se tenir du 25 au 27 août prochain. Le motif : les animaux sont indûment maltraités lors d’un tel événement, ce qui contrevient à la Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal, plaide-t-on.

Dans ce dossier, sont mises en cause la société TKNL, qui gère le festival, la Ville de Montréal et le Festival Western de St-Tite, qui se charge de l’organisation du rodéo.

On sait maintenant quels avocats représentent le Festival de St-Tite : il s’agit de Mes Léon Moubayed et Jean-Philippe Groleau, de chez Davies.

Quant aux avocats à l’origine de la demande, il s’agit de Melançon Marceau Grenier et Sciortino, et plus précisément Me Marie-Claude St-Amant.