Gabrielle Ferland, avocate chez Stikeman Elliott
Gabrielle Ferland, avocate chez Stikeman Elliott
La pratique de Me Gabrielle Ferland couvre désormais tous les aspects du litige civil et commercial.

Elle travaillait auparavant au cabinet Robinson Sheppard Shapiro, dans le groupe du droit des assurances. C’est d’ailleurs là-bas qu’elle avait aussi fait son stage du Barreau.

Deux ans plus tard, elle a choisi de poursuivre sa carrière chez Stikeman Elliott. « Je suis allée chez eux car j’ai été séduite par la qualité de leurs dossiers. Les associés du cabinet sont pour moi la crème de la crème et je voulais avoir le privilège d’apprendre aux côtés des meilleurs. Nous étions aussi alignés au niveau de nos valeurs professionnelles », explique-t-elle.

Originaire de Montréal, Me Ferland a obtenu son bac en droit de l’Université de Montréal en 2014 et a été assermentée en 2015.

« J’ai toujours voulu mettre mes aptitudes au service des autres », dit-elle pour expliquer son désir de poursuivre des études de droit.

Pendant ses études, elle a d’ailleurs participé à la clinique juridique de l’Université de Montréal. « C’était un, si ce n’est LE cours que j’ai préféré. On rencontrait des vrais gens avec des vrais problèmes, on avait nos propres dossiers, on trouvait une solution pour ceux qui n’ont pas forcément les moyens de se payer les services d’un avocat. Ça faisait chaud au cœur de rentrer chez soi avec l’impression d’avoir aidé ces gens », explique la jeune femme.

Pour saluer son travail, on lui a d’ailleurs remis le prix Jacques Perron décerné à l’étudiant s’étant le plus démarqué au sein de la Clinique des services juridiques de l’Université de Montréal.

Me Ferland est membre du Cercle des jeunes philanthropes du Musée des beaux-arts de Montréal où elle a siégé sur son Comité Partenariats en 2016.

Elle a aussi été bénévole au sein du Comité Relations avec les membres du Jeune Barreau de Montréal. Elle est également récipiendaire de la Bourse BLG 2012 et d’une bourse d’admission d’excellence.