Me Charles Cantin, l’avocat de l’hôtel
Me Charles Cantin, l’avocat de l’hôtel
L’Hôtel Plaza de La Baie, au Saguenay, qui a accueilli un événement pornographique, se retrouve devant les tribunaux après avoir écopé de deux constats d’infraction en lien avec des règlements de zonage qui n’ont pas été respectés.

Me Charles Cantin, l’avocat de l’hôtel qui travaille ici en pro bono, conteste vivement ces amendes. Il exerce au cabinet Cantin Bouchard Boulianne, principalement en droit criminel.

L’audience devrait avoir lieu le 6 mars prochain, rapporte Le Soleil.

Le 7 septembre dernier, l’équipe d’AD4X, une boîte de production de films pornographiques montréalaise, s’était déplacée à La Baie pour la tenue d’auditions XXX.

L’événement s’était tenu dans un motorisé stationné sur les terrains de l’Hôtel Plaza.

N’importe qui pouvait y tenter sa chance à l’abri des regards, en prouvant ses talents pour éventuellement percer dans l’industrie pornographique.

Pendant ce temps, une fête se déroulait dans le bar de l’hôtel.

« On reproche à mes clients de ne pas avoir respecté l’article 430 du règlement de zonage concernant l’usage de certains bâtiments et l’utilisation d’équipements récréatifs non autorisés », a affirmé Me Cantin, cité par le journal.

L’amende qui leur a été donnée s’élève 1200 $ pour ce premier constat.

Une deuxième amende, du même montant, a été livrée à la même entreprise pour avoir enfreint l’article 543 sur l’usage et les activités reliées aux endroits publics.

Pour l’avocat diplômé en droit de l’Université Laval et membre du Barreau depuis 1992, il y a un flou entourant la réglementation municipale. Même s’il ne pratique que rarement en droit municipal il assure qu’il ira jusqu’au bout de ce dossier. Cette cause risque d’être intéressante. « Et, comme on dit, il n’y a pas de petites causes, juste des petits avocats », a affirmé Me Cantin d’après Le Soleil.