La poursuite la plus stupide de l’histoire ?
La poursuite la plus stupide de l’histoire ?
L’ex-juge Roy Pearson vient d’être suspendu de ses fonctions pour son utilisation abusive du système de justice, rapport le magazine Above the law.

Et ce, notamment pour « l’affaire du nettoyeur », qui remonte maintenant à plus d’une décennie.

Lorsqu’on égare son pantalon lors d’un nettoyage à sec, Roy Pearson n’hésite pas : il poursuit le nettoyeur pour 54 millions de dollars US, en 2007.

Le pauvre nettoyeur n’avait pourtant qu’égaré le pantalon ; ce dernier a été retrouvé, mais le juge s’est entêté. Même s’il a pu récupérer son pantalon, il n’avait pas eu le service en une heure, tel que promis.

Roy Pearson, qui avait été destitué de son banc pour cette affaire, vient maintenant d’être radié du Barreau… 10 ans plus tard.

Des voyous

Encore un juge, en Floride cette fois, qui s’est mis les pieds dans les plats. On pourrait penser qu’il allait de soi que comme juriste, il fallait surveiller son langage. Le juge Stephen Millan, de la Cour de Miami-Dade, a lancé des « voyous » à tout vent dans son tribunal pendant une cause. Les justiciables ne sont plaints, et le conseil de la magistrature a sévi.

En défense, le juge Millan a soutenu qu’il s’adressait à des gens ailleurs dans le palais de justice.

Équité salariale

Enfin, on s’attend des juristes qu’ils donnent l’exemple. Encore plus lorsqu’il s’agit d’une fac de droit. La Sturm School of Law de l’Université de Denver a pourtant fait le contraire. Elle paie ses professeures beaucoup moins que ses professeurs. Les sept professeures de la fac ont donc intenté une poursuite, qu’elles viennent de gagner. Normal, le Colorado est doté d’une loi sur l’équité salariale, que la fac de droit Sturm bafouait en payant ses profs féminins beaucoup moins que leurs collègues masculins.

La poursuite a été déposée quand Lucy March, professeure titulaire et vice-doyenne du corps professoral, était la moins payée de tous les professeurs.

Les sept professeures de la fac viennent de remporter 2,6 millions de dollars US en salaire en rétroactivité et en dommages.