Dave Leonard est associé et chef de la direction chez McCarthy Tétrault , un des deux cabinets faisant partie de ce 20e Palmarès
Dave Leonard est associé et chef de la direction chez McCarthy Tétrault , un des deux cabinets faisant partie de ce 20e Palmarès
Les cabinets McCarthy Tétrault et Norton Rose Fulbright font partie de ce 20e Palmarès des 100 meilleurs employeurs au Canada.

McCarthy Tétrault en est à sa huitième nomination consécutive.

«Être nommé l’un des meilleurs employeurs au Canada est une source de fierté, mais c’est aussi un défi», a indiqué Dave Leonard, associé et chef de la direction du cabinet.

Cette nomination pousse le cabinet à se montrer à la hauteur de cette norme et à joindre le geste à la parole, poursuit-il.

Selon lui, c’est l’écoute portée aux idées et aux suggestions novatrices des membres du cabinet qui leur vaut notamment cette nomination. Celle-ci permet de perfectionner non seulement leurs programmes, mais également leur façon de travailler et leur culture interne, selon le chef de la direction.

De nombreux programmes implantés

Le cabinet Norton Rose Fulbright figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada
Le cabinet Norton Rose Fulbright figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada
Norton Rose Fulbright cite quant à lui l’excellence du milieu de travail, ses conditions de travail et son engagement social comme raisons expliquant sa nomination.

Les différents programmes implantés en son sein ont fait la différence, selon lui.

Parmi eux : le défi national «En forme» ou encore la campagne «Je ne me reconnais pas», conçus pour aider les juristes à gérer les pressions et les tensions du métier.
Norton Rose Fulbright souligne en outre avoir été l’un des premiers cabinets d’avocats du Canada à offrir une formation de premiers soins en santé mentale en 2016 ainsi qu’à prendre l’engagement, en 2014, à l’échelle mondiale d’atteindre 30 % parmi les associées.
Au Canada, le nombre d’associées a depuis grimpé de 4 %, pour s’élever à 26 %.

Plus de 95 000 employeurs ont été passés au crible par MediaCorp Canada. Parmi ceux-ci, 9 801 employeurs ont été invités à soumettre une candidature détaillée.

Huit critères ont été évalués : l’environnement de travail physique, le climat de travail et le climat social, les indemnités de maladie, les indemnités financières et familiale, les vacances et les congés, la communication, la gestion du rendement, la formation et le perfectionnement des compétences ainsi que l’engagement au sein de la communauté.