Goldwater, Dubé a annoncé l’embauche de trois nouveaux avocats et de deux stagiaires, dont « l’expertise en droit de la famille, en droit de la jeunesse et en droit criminel (…) répond aux besoins grandissants de la clientèle », souligne le cabinet.

L’éminente avocate en droit de la famille et de la jeunesse Me Marie-France Ouimet se joint ainsi à l’équipe, et également les experts « ambitieux et prometteurs » en droit de la famille et en droit pénal Me Patrick Loriston et Me Léonie Bordeleau.

Les deux nouveaux stagiaires sont Régina McCamus et Mario Taoutel.

« Je suis très heureuse que Me Ouimet se joigne à nous », souligne Me Anne France Goldwater, associée principale chez Goldwater, Dubé, « et l’ajout de Me Loriston et Me Bordeleau reflète notre force croissante en droit pénal, essentielle pour mieux protéger les plus vulnérables de notre société et défendre leurs droits. »

« Au cours de la dernière année, tout particulièrement, nous avons observé de nombreuses lacunes dans le système de protection de la jeunesse au Québec. Nous avons consacré d’importants efforts à la correction de ces lacunes. Nous sommes heureux d’accroître notre expertise dans ce domaine juridique très sensible et souvent négligé », poursuit l’associée principale.

Voici ce qu’on sait à leur sujet!

Me Marie-France Ouimet
Me Marie-France Ouimet
Me Marie-France Ouimet

Me Ouimet est une avocate chevronnée en droit de la famille qui a développé au fil des années une expertise incontestable en matière de protection de la jeunesse et qui a étudié avec certains des plus brillants esprits juridiques du Québec et qui, aux côtés de Me Goldwater, a joué un rôle déterminant dans le renversement de la législation propre à la race de chiens (interdictions de « pit-bull ») au Québec en 2019.

Elle a obtenu son diplôme en droit de l’Université de Montréal en 2014, puis sa maîtrise en protection de la jeunesse sous la direction du doyen de la Faculté de droit de McGill, Robert Leckey; au cours de ses études, elle a complété un stage supervisé par des juges de la Cour supérieure.

Me Ouimet a complété son stage du Barreau au bureau d’aide juridique de Laval où elle a été saisie d’un volume important de dossiers en droit de la famille et dans divers domaines de droit civil. Elle a ensuite choisi d'intégrer l'équipe du bureau d’aide juridique de Montréal pour pratiquer le droit criminel, de la santé mentale et de la jeunesse.

Jusqu'à tout récemment, Me Ouimet agissait à titre de conseillère juridique du directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) du Québec. Son expertise polyvalente et son engagement dans les dossiers en droit de la jeunesse, en droit criminel et en droit de la famille sont un atout précieux pour le cabinet.

« C'est un grand plaisir d'être de retour avec Goldwater, Dubé, après avoir passé deux ans ici en tant que consultant en litige. C’est surtout un privilège d’avoir de nouveau l’opportunité de faire une différence réelle dans la vie d’individus », a déclaré Me Ouimet. « Dans tous mes dossiers, je préconise une approche humaine et transparente dans une perspective centrée sur l’enfant. »

Me Patrick Loriston
Me Patrick Loriston
Me Patrick Loriston

Me Patrick Loriston, Barreau du Québec 2018, a obtenu son diplôme en droit civil de l'Université d'Ottawa. Il détient également un baccalauréat spécialisé en développement international de l'Université d'Ottawa.

En 2018, Me Loriston a commencé sa carrière chez Michaud, Bernier dans sa ville natale de Gatineau, où il a découvert sa passion pour le droit de la famille. Il a interrompu sa carrière en droit pendant deux ans pour joindre les Forces armées canadiennes, un rêve qu’il chérissait depuis l’enfance. Sa passion pour le droit était toutefois plus forte, et il a rapidement revêtu sa toge.

« Je suis attiré par le droit de la famille depuis mes études universitaires et c’est une source de grande satisfaction », a déclaré Me Loriston. « Je suis une personne qui accorde une grande importance à la famille. Ce sont mes valeurs. Ma relation avec un client et sa famille — écouter, travailler ensemble, trouver la meilleure solution pour eux — c'est ce qui me motive et me donne envie de me lever le matin. »

Me Léonie Bordeleau
Me Léonie Bordeleau
Me Léonie Bordeleau

Détentrice d’une maîtrise en droit criminel de l’Université de Sherbrooke et d’un baccalauréat en droit de l’Université d’Ottawa, Me Léonie Bordeleau a travaillé sur des dossiers constitutionnels complexes. Profondément attachée à la protection des droits de ses clients, Me Bordeleau a publié en 2018 dans la Revue canadienne des droits des enfants sur la complexité de l’intérêt des enfants en matière de garde partagée.

Elle a travaillé pendant près de trois ans en droit criminel et a pu observer comment ce dernier peut être intimement lié au droit de la famille — particulièrement dans des dossiers de violence conjugale.

« Ce que j'espère offrir, et ce que j'aime chez Goldwater, Dubé, c'est la capacité de vraiment interagir avec les clients, tout en leur offrant le réconfort et le soutien dont ils ont besoin dans une période si difficile. Un service personnalisé, optimisé en fonction des besoins du client : c'est ce que je recherche. Je suis passionnée par le droit, j'aime mon travail et je ne pouvais pas m'imaginer faire autre chose. »

Régina McCamus
Régina McCamus
Régina McCamus

Régina McCamus a obtenu son diplôme en droit de l’Université d’Ottawa en 2020. L’expérience qu’elle a acquise en tant que parajuriste, alors qu’elle complétait son certificat en droit civil de l'Université de Montréal (2016) de soir, est un atout pour l’équipe de Goldwater, Dubé. Ses champs d’intérêt incluent la garde d’enfants, le droit des successions et le divorce.

« Je pense que quiconque choisit ce type de carrière doit être passionné », dit-elle. « Nous travaillons avec des personnes qui ne connaissent pas nécessairement toute l'étendue de leurs droits, et je trouve vraiment gratifiant de pouvoir les aider à comprendre ce à quoi elles ont droit. »

Mario Taoutel
Mario Taoutel
Mario Taoutel

Mario Taoutel détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal (2020) et a immédiatement poursuivi ses études à l’école du Barreau, qu’il a réussies ce mois-ci. Il s’est joint à l’équipe de Goldwater, Dubé depuis maintenant quelques semaines et espère y trouver son créneau.

« C’est un environnement de travail exceptionnel qui encourage l’autonomie tout en vous offrant un soutien incroyable pour réussir et en vous faisant toujours sentir que vous faites partie d’une équipe », a-t-il déclaré. « Nous changeons des vies ici; ce que nous faisons est très important pour les personnes avec lesquelles nous travaillons et pour moi, il va de soi que je donne tout ce que j’ai. »