Le Flagrant Délit sera bientôt disponible sur application mobile. Photo : Site web de Google Play
Le Flagrant Délit sera bientôt disponible sur application mobile. Photo : Site web de Google Play
Après être passé d’un journal papier à un blogue en ligne il y a trois ans, le Flagrant Délit franchit un nouveau pas technologique en lançant son application mobile.

« On avait gagné beaucoup de lecteurs quand on est passés au web. On espère que ce nouveau changement suscitera autant d’engouement », indique le rédacteur en chef Nickolas Eburne.

La publication, qui fait paraître deux articles par semaine en anglais et en français, s’adresse selon lui à tous les acteurs du monde juridique, pas seulement aux étudiants. Elle attire d’ailleurs déjà de nombreux lecteurs, avec plus de 1600 visiteurs sur le site en novembre seulement.

« Notre position géographique nous offre un regard privilégié. À proximité avec le parlement et la Cour Suprême, à la croisée de la tradition civiliste et du Common Law, notre perspective est assez unique », fait valoir l’étudiant de troisième année.

Les textes, qui traitent l’actualité sous un angle juridique, touchent à tous les domaines du droit. Ils sont écrits par une vingtaine de rédacteurs bénévoles.

Ces étudiants développent grâce à cette expérience leurs capacités de rédaction et - ils l’espèrent - augmentent peut-être leurs chances d’être sélectionnés pour un stage dans un grand cabinet.

L’application développée par le programmeur William Poncelet est disponible sur Apple Store et Google Play depuis le 19 février.