Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock

Difficile de maintenir un esprit d’équipe et de se sentir lié à ses collègues quand chacun travaille de chez soi. Le magazine Forbes présente huit manières de rester empathique, même en télétravail.

Utiliser la vidéo

On comprend mieux les émotions d’une personne si on peut voir son visage. Les technologies de visioconférences permettent de lire les indices qui révèlent comment notre interlocuteur se sent ou pense. Plus on en voit, plus on peut comprendre. On privilégie donc la vidéo quand on le peut.

Écouter

Pour être empathique, il faut être à l’écoute de ce que l’autre exprime, tant dans ses paroles que par son attitude non-verbale. On évite d’être distrait et on regarde attentivement la personne qui parle pour bien lire les indices non-verbaux.

Reconnaître ses émotions

Pour être à l’écoute des émotions des autres, il faut aussi reconnaître les siennes. Afin d’arriver à identifier une vaste palette de sentiments et toutes leurs nuances chez ses collègues, l’idéal est de pouvoir se référer à ses propres émotions.

Être présent et ouvert

Comprendre ses émotions donne de la perspective. C’est ce qui nous permet de prendre part à une conversation en mettant de côté nos idées préconçues et en restant ouvert. Les idées préconçues (ou biais cognitifs) offrent un sentiment de contrôle et de confort dans des situations où on n’en a pas toujours, mais elles nous empêchent également d’être pleinement à l’écoute.

Participer à une conversation avec ouverture d’esprit, c’est être capable de mettre de côté ses biais et se permettre d’être surpris par ce qu’on apprend. Il faut accepter de sortir de sa zone de confort pour y arriver.

Poser des questions

Il n’y a pas de meilleur moyen pour bien comprendre un enjeu. Poser des questions démontre qu’on a bien écouté et qu’on se sent concerné. Et il ne s’agit pas seulement d’interroger son interlocuteur. On peut également se questionner soi-même, en se demandant comment on se sentirait nous-même dans une situation donnée, par exemple.

Lire

L’empathie est une capacité qui se développe par des expériences concrètes, mais aussi par la littérature. On peut lire des textes scientifiques pour en apprendre davantage sur les comportements humains, mais aussi des textes de fiction afin de se mettre à la place de personnes qui ont des cultures et des expériences différentes de ce qu’on connaît.

Se confier

Partager une expérience personnelle ou ses sentiments est une manière efficace de démontrer de l’empathie. S’ouvrir aide les autres à faire de même. C’est ce qui permet de se lier aux autres de manière plus authentique et profonde.

On ne doit pas craindre de se montrer vulnérable. Mettre son ego de côté rappelle à notre entourage qu’on est humain et qu’on peut comprendre ce qu’ils ressentent.

Offrir son aide

Parfois, les paroles de compassion ne suffisent pas. Il faut passer à l’action et aider. En demandant simplement de quelle manière on pourrait être utile, on fait la preuve qu’on est prêt à offrir du temps et de l’énergie. Cela envoie à l’interlocuteur le message qu’on veut investir en lui.