Maxime St-Hilaire. Source: Université de Sherbrooke
Maxime St-Hilaire. Source: Université de Sherbrooke
L’Université Sherbrooke a récompensé dix de ses chercheurs pour leur apport à la science, au cours de sa célébration annuelle de la recherche et des études supérieures.

Parmi ces chercheurs figure le professeur Maxime St-Hilaire, auteur de l’ouvrage Les positivismes juridiques au XXe siècle. Normativismes, sociologismes, réalismes, publié en août 2020 dans la collection Diké des Presses de l’Université Laval.

Maxime St-Hilaire se voit décerner un prix de la recherche et de la création pour ses travaux sur le positivisme juridique.

« Le positivisme est l’une des traditions les plus riches de la philosophie des sciences, mais aussi de la philosophie du droit. Or aucune définition du positivisme juridique ne fait l’unanimité, relève le communiqué de l’université. »

« Le professeur Maxime St-Hilaire réussit en moins de cent pages à transmettre le fruit de plus de dix ans de lectures, de réflexions et de travaux et à ainsi initier le lecteur à l’état du débat sur ce concept en faisant preuve d’une grande érudition, salue l’Université Laval. Un tour de force vu l’étonnante pluralité d’œuvres à l’étude. »