Source : Cyberjustice
Source : Cyberjustice
Le laboratoire de cyberjustice organise une école d’été virtuelle du 7 au 12 juin. Le thème de cette année porte sur les perspectives juridiques de la cyberjustice et l’intelligence artificielle.

L’objectif sera de faire un état actuel des connaissances du Laboratoire et d’offrir des discussions avec des experts reconnus dans ces deux domaines.

Avec la pandémie, le centre de recherche s’est adapté en offrant ses cours d’été en ligne à travers la plateforme ZOOM.

Il y aura six cours magistraux et deux cours sous forme bimodales. C’est-à-dire qu’il y aura la possibilité d’y assister virtuellement et en présentiel, selon les places disponibles et le respect des mesures sanitaires.

Tous les matins, les participants devront assister à deux heures de cours. En plus, il y aura une période d’études libres en après-midi.

Plusieurs sujets seront abordés comme l'accès à la justice, l’intelligence artificielle et les droits humains, l’approche européenne de la cyberjustice, la blockchain et le droit de la preuve au Québec.

Le Laboratoire a déjà dévoilé les spécialistes en cyberjustice et intelligence artificielle qui présenteront les différents sujets. Il y aura des membres du Laboratoire tels que le professeur et directeur du Laboratoire Karim Benyekhlef, le professeur et directeur adjoint Me Nicolas Vermeys et le chef de mission Me Valentin Callipel.

D’autres experts participeront comme Karine Gentelet professeure et spécialiste de l’intelligence artificielle et justice sociale avec Sarit Mizrahi son auxiliaire de recherche, Me Harold Épineuse secrétaire général et directeur exécutif de l’Institut des haute études sur la justice et l’avocat Me Erwan Jonchères de Satoshi Legal.

Les inscriptions sont déjà ouvertes pour les étudiants du programme en droit, les notaires, les avocats et les magistrats.