Cette bourse honore le juge Yves Mayrand. Photos : Site web de l’Université de Montréal et Shutterstock
Cette bourse honore le juge Yves Mayrand. Photos : Site web de l’Université de Montréal et Shutterstock
L’Université de Montréal propose une nouvelle bourse en droit criminel pour ses étudiants.

Honorant le juge Yves Mayrand, cette bourse s’adresse aux étudiants en droit qui sont intéressés par le droit criminel.

La Faculté de droit attribuera au lauréat une somme de 5 000$ au trimestre d’automne.

Seuls les étudiants inscrits à temps plein au baccalauréat en droit peuvent s’y inscrire.

Une figure marquante

Reconnu pour ses 50 ans de carrière, l’honorable Yves Mayrand est aujourd’hui à la retraite depuis 2010.

Devenu membre du Barreau en 1960, l’avocat pratiquait le droit criminel et pénal. En 1972, il est juge à la Cour des sessions de la paix et est promu juge en chef en 1978.

Il a participé à de nombreuses réformes administratives dont la mise en place du premier système de communication de la preuve au Canada et d’un service d’accueil et d’aide aux témoins dans un procès criminel. Sa tenacité et son audace ont eu un impact majeur dans l’abolition de la peine de mort au Canada.

De 1984 à 2001, il est juge à la Cour supérieure du Québec, chambre criminelle dans la division de Montréal. Puis, il est nommé juge surnuméraire dans la même cour jusqu’à sa retraite.

Au cours de sa carrière, l’honorable Mayrand s'est impliqué en tant que membre de la Conférence des juges du Québec, de la Société de criminologie et de l’Institut international de Droit d’expression et d’inspiration françaises.

Diplômé en droit de l’Université de Montréal, il a publié de nombreux articles juridiques et parajuridiques.

Passionné de sport, l’ancien juge a participé à de nombreux projets au Panthéon du sport du Québec, du Patro Le Prévost et du Centre Immaculée-Conception. Il a également été élu à la présidence de la Ligue de baseball Montréal Junior.