Me Rafaël P. Ferraro. Photo : Site web de Gowling WLG
Me Rafaël P. Ferraro. Photo : Site web de Gowling WLG
C’est une grosse somme…

Le bureau montréalais de Gowling WLG a déposé une demande introductive d’instance contre Robert Merhebi et Bassam Fouad, deux particuliers qui résident à Ottawa.

Le cabinet leur réclame 212 185 $.

Ce montant, selon les documents judiciaires, correspondrait aux « services professionnels » et « déboursés encourus » (notre traduction) par le cabinet envers leurs anciens clients.

Joint par Droit-inc, Gowling WLG a décliné notre demande d’entretien.

« Nous ne pouvons malheureusement fournir aucun commentaire sur un dossier en cours », nous a indiqué Delphine Robert, la directrice au développement des affaires et marketing du cabinet à Montréal.

Me Rafaël P. Ferraro, Barreau 2014, pilote ce dossier. Membre de l’équipe de litige du cabinet, il n’a pas non plus donné suite à notre demande d’entretien.

Les documents judiciaires consultés par Droit-inc allèguent qu’une mise en demeure a été transmise aux défendeurs le 10 juin dernier, ainsi qu’un courriel.

Ceux-ci étant demeurés sans réponse, le cabinet s’adresse aujourd'hui à la Cour supérieure dans l’espoir qu’elle lui donnera raison.

Contactés par Droit-inc, MM. Merhebi et Fouad n’avaient pas répondu à notre demande d’entretien au moment d’écrire ces lignes.